Art de vivre

Cet été, l’hôtel du Pigonnet coince la bulle

le pigonnet Grand PastisL’offre hôtelière aixoise rebat les cartes et cet été, c’est le Pigonnet qui crée l’événement. Chaque soir, lorsque la torpeur s’empare de la ville, loin du bruit omniprésent du cours Mirabeau, on se réfugie dans le petit parc de cet hôtel 5 étoiles où un bar lounge a été aménagé avec terrasse en teck en pleine verdure. Chaque mardi, c’est ambiance jazz à la nuit tombée. Le barman Pierre Becker, a imaginé une carte d’effervescents et de cocktails à base de champagne parmi lesquels le Charles Heidsieck, en brut et en rosé, tient le haut du pavé. A la flûte et à la fraîche, une bonne occasion de redécouvrir cette marque qui repart à l’assaut de la clientèle haut de gamme. A midi pour l’apéritif, le soir pour se laisser vivre, vous pourriez devenir addicts.

5, avenue du Pigonnet, à Aix-en-Provence ; infos au 04 42 59 02 90.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Le grand marché de la friche sera poulpesque A chaque nouvelle saison, les grands marchés mettent en vedette un produit et le lundi 7 octobre, pour la session d’automne, le poulpe fera l’objet de toutes les attentions. Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on examinera le poulpe avec passion aux côtés d’invités et experts qui se succéderont à table de 18h à 20h. De 20h15 à 21h30, place au solo poulpesque et psychédélique de LpLpo, créature énigmatique qui se nourrit de courant électrique et de sons cabalistiques. Sans oublier la plongée sous-marine et lunaire avec les photos de Denis Cartet. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter