Art de vivre

Chandeleur, c'est la fête à Marseille

plaque de navettesLa chandeleur, fête des chandelles et des cierges verts que l’on brûle dans les catacombes de l’abbaye de Saint-Victor… Je vous invite à aller sur le site d’une des plus vieilles abbayes romanes de France pour découvrir la beauté des lieux et toute la liturgie liée à la Chandeleur (cliquer ici). Côté gastronomie, la ville met à l’honneur cette semaine les navettes, des petits biscuits en forme de barque (navis, navire, nauta, marin, nautique). Pour ceux qui ne connaissent pas les navettes, il s’agit d’un biscuit traditionnel typique du pourtour du bassin méditerranéen dont les origines remontent à l’Antiquité. Au Moyen-Age, l’église catholique s’est emparée de ce biscuit et a raconté que ces navettes symbolisent la barque par laquelle Marie-Salomé, Marie Magdeleine et la vierge Marie auraient débarqué sur les rives de Camargue. La réalité est moins vertueuse : ces navettes symbolisent en fait le sexe de Vénus et elles étaient mangées, lors des fêtes du solstice d’hiver, pour favoriser le retour de la fécondité humaine et la fertilité des champs.
Si vous ne connaissez pas ce biscuit, je vous conseille une adresse qui me semble être celle qui propose les meilleures navettes : les Navettes des Accoules. Vous m’en direz des nouvelles !
Les Navettes des Accoules, 68, rue Caisserie, Marseille 2e arr. ; 04 91 90 99 42.

Crêpes au sucre gratuites et à volonté !

crepesPour le reste de la France, la Chandeleur est la période où l’on mange crêpes (bretonnes, gaufres, beignets et autre bugnes). N’oubliez jamais le sucre glace, bien meilleur que le sucre cristal sur les gaufres et oreillettes.
A Marseille, je vous propose de pousser la porte, si ce n’est déjà fait, de la Table ronde, l’une des plus anciennes crêperies bretonnes de la ville : 15 ans au compteur. Moult fois primée, oscarisée, sacralisée, hissée au top des 10 meilleures crêperies bretonnes de France, cette adresse propose des recettes à base d’ingrédients 100% breizh. De la farine au cidre, des bières aux confitures, le patron (Emmanuel Lauran) met un point d’honneur à faire travailler les artisans de sa région antale. Sûr de son succès et de sa réputation, la maison offre midi et soir des crêpes au sucre à volonté. Bonheur assuré !
La Table Ronde, bistrot breton, 24, rue Sylvabelle; Marseille 6e arr. ; réservations conseillées au 04 91 04 68 83
A découvrir également : l’Ambassade de Bretagne, 43, rue Sainte, Marseille 1er arr. ; réservations au 04 91 01 41 29

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter