Art de vivre

Chandeleur, c'est la fête à Marseille

plaque de navettesLa chandeleur, fête des chandelles et des cierges verts que l’on brûle dans les catacombes de l’abbaye de Saint-Victor… Je vous invite à aller sur le site d’une des plus vieilles abbayes romanes de France pour découvrir la beauté des lieux et toute la liturgie liée à la Chandeleur (cliquer ici). Côté gastronomie, la ville met à l’honneur cette semaine les navettes, des petits biscuits en forme de barque (navis, navire, nauta, marin, nautique). Pour ceux qui ne connaissent pas les navettes, il s’agit d’un biscuit traditionnel typique du pourtour du bassin méditerranéen dont les origines remontent à l’Antiquité. Au Moyen-Age, l’église catholique s’est emparée de ce biscuit et a raconté que ces navettes symbolisent la barque par laquelle Marie-Salomé, Marie Magdeleine et la vierge Marie auraient débarqué sur les rives de Camargue. La réalité est moins vertueuse : ces navettes symbolisent en fait le sexe de Vénus et elles étaient mangées, lors des fêtes du solstice d’hiver, pour favoriser le retour de la fécondité humaine et la fertilité des champs.
Si vous ne connaissez pas ce biscuit, je vous conseille une adresse qui me semble être celle qui propose les meilleures navettes : les Navettes des Accoules. Vous m’en direz des nouvelles !
Les Navettes des Accoules, 68, rue Caisserie, Marseille 2e arr. ; 04 91 90 99 42.

Crêpes au sucre gratuites et à volonté !

crepesPour le reste de la France, la Chandeleur est la période où l’on mange crêpes (bretonnes, gaufres, beignets et autre bugnes). N’oubliez jamais le sucre glace, bien meilleur que le sucre cristal sur les gaufres et oreillettes.
A Marseille, je vous propose de pousser la porte, si ce n’est déjà fait, de la Table ronde, l’une des plus anciennes crêperies bretonnes de la ville : 15 ans au compteur. Moult fois primée, oscarisée, sacralisée, hissée au top des 10 meilleures crêperies bretonnes de France, cette adresse propose des recettes à base d’ingrédients 100% breizh. De la farine au cidre, des bières aux confitures, le patron (Emmanuel Lauran) met un point d’honneur à faire travailler les artisans de sa région antale. Sûr de son succès et de sa réputation, la maison offre midi et soir des crêpes au sucre à volonté. Bonheur assuré !
La Table Ronde, bistrot breton, 24, rue Sylvabelle; Marseille 6e arr. ; réservations conseillées au 04 91 04 68 83
A découvrir également : l’Ambassade de Bretagne, 43, rue Sainte, Marseille 1er arr. ; réservations au 04 91 01 41 29

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.