Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Carnet de cave

Charles Gaymard, premier grossiste en vins du Min des Arnavaux

Charles Gaymard premier grossiste en vins du Min des Arnavaux

Le Min des Arnavaux, Marché d’intérêt national, ferait-il quelques infidélités aux fruits et légumes ? On pourrait le penser avec l’ouverture, au sein même du Marché, d’un espace dévolu aux vins. Animé par Charles Gaymard, ce box d’environ 200 mètres carrés accueille pour l’heure un peu plus de 35 références, une offre appelée à se développer dans les mois futurs, notamment avec l’arrivée des rosés. Apparemment anodine, cette nouvelle offre vinicole est un événement pour le Marché d’intérêt national marseillais installé aux Arnavaux depuis 1972.

« Nous accueillons les restaurateurs bien sûr mais également les traiteurs, les cavistes, les épiceries fines et les hôtels, explique Charles Gaymard, grossiste-négociant revendiqué. Le Min veut s’ouvrir à de nouvelles clientèles professionnelles et a estimé que les vins pouvaient y contribuer. Un box s’est libéré, ils cherchaient un grossiste en vins et l’occasion s’est présentée à moi ». Dernier maillon d’une famille de viticulteurs installés entre Peynier et Trets, Charles Gaymard, a fait une école de commerce avant de décrocher un MBA à Bordeaux, spécialisation en vin, commerce et marketing.

Charles Gaymard, héritier d’une tradition 

L’arrivée d’un grossiste en vins n’a rien d’exceptionnel, le Min marseillais suit le chemin tracé par ses homologues de Rungis, Toulouse et Bordeaux. « Evidemment, j’ai visité le Min de Bordeaux et m’en suis inspiré pour Marseille », confirme le commerçant de 23 ans. En digne représentant de sa région, Charles Gaymard s’avoue « très attaché aux petits vignobles locaux et méconnus » qu’il juge pas assez représentés. Pour viser large, le jeune entrepreneur a composé une gamme éclectique en bio, biodyn’ et conventionnel, « et en trois couleurs…. Peut-être qu’un jour je référencerai des vins orange », sourit-il avec malice. Des champagnes et prosecco complètent l’offre en attendant une offre d’épicerie fine et de charcuterie dans quelques mois.

Trônant au-dessus de longues rangées de bouteilles, une photo en noir et blanc rappelle que la maison Gaymard, première maison de négoce en vins de Marseille, a fait les belles heures de la place Arvieux, à La Joliette, entre 1930 et le début des années 1970. Avec l’arrivée de Charles au Min, une nouveau chapitre débute, l’aventure continue.

Min des Arnavaux, accueil des professionnels de 5h à 10h le matin, fermé le dimanche, infos au 06 71 54 37 81.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.