Magazine Restaurants en Provence

Chez Babbo, l’Italie au plus haut niveau

chez babbo

Ne jamais dire « jamais ». Ne jamais dire qu’il n’y pas de bonne table dans la zone commerciale de la Valentine sans faire preuve de curiosité. Tel est l’enseignement à tirer de la découverte de cette adresse, dont plusieurs fines fourchettes se passent le nom depuis quelques mois, en promettant monts et merveilles à qui y réservera sa table. Le ristorante di Babbo est une table italienne, certainement parmi les meilleures du moment dans la région. Chaque service est rythmé par les intonations et accents italiens de l’équipe de salle qui laisse supposer sans risque la nationalité des cuisiniers.

A la carte, les traditionnels antipasti, insalate, primi piati et secondi piatti. Un assortiment de 12 pizze cuites au four à bois complète l’offre. En guise d’apéro, on partagera quelques zucchine belle (beignets de fleurs de courgettes farcies à la ricotta et crème de courgettes) ainsi qu’une burrata dégoulinante de crème sur une concassée de tomates froides. L’escalope milanaise est assaisonnée aux translucides lanières de lard de colonnata et s’accompagne de pommes de terre sautées du meilleur goût. La poitrine de porc roulée snackée (ultra croustillante) est arrosée de son jus de cuisson hyper gourmand, lequel sert à imbiber une polenta crémeuse et parfaite en tout point.

Alors faut-il y aller ? A cette question, il faut répondre par une injonction : allez-y. L’ensemble est sacrément bien troussé, le service calibré pour les appétits pressés des déjeuners de la semaine et plus détendu en soirée. Retournez-y également pour la carte des vins italiens (Montesperso, Cantina dei Feudi en Toscane, Montepulciano d’Abruzzo, Valpolicella villa Mura Sartori en Vénétie) qui offre un authentique dépaysement. Allez-y également pour la générosité des assiettes qui ont pour objectif de rassasier ceux qui aiment bien manger. En conséquence, allez-y piano sur les antipasti pour vous ménager un peu d’appétit pour les desserts. Moralité : ne jamais dire « jamais » et réservez chez Babbo pour vous convaincre qu’au-delà des apparences, il y a le cœur et cette table n’en manque pas.

Chez Babbo, 207, route des Trois-Lucs à la Valentine, Marseille 11e arr. ; infos et résas au 04 91 89 90 29.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux