Restaurants en Provence

Chez Georges, la bistronomie en pleine forme

collagegeorgeSouvenez-vous d’Ilan Loufrani : c’était lui qui a fait les belles heures de l’Ecomotive café au pied des escaliers de la gare Saint-Charles. Eh bien le revoici, boulevard Chave, à la direction de ce café (un peu)-restaurant (beaucoup) ouvert de 8 heures à 15 heures. L’adresse a été inaugurée le 17 mars dernier et affiche un petit air rétro des plus délicieux. Dans la boutique d’un ancien marchand de journaux, Ilan a aménagé un comptoir, une jolie salle fifties où on peut boire un sublime café-taché qui ravira les amateurs de latte-macchiato. En cuisine, c’est un chef néo-zélandais marié à une Marseillaise qui officie. Sur l’ardoise, un poulet fermier mariné et grillé salade vietnamienne, d’une tendreté et d’un fondant à défaillir ; un dos de cabillaud pêche française-sauce aco blanco visiblement cuisinée du jour et des salades. Une salade de légumes rôtis ricotta sauce avocat ou une salade grecque coriandre menthe et une montagne d’aubergines grillées féta… Intransigeant sur les origines de ses produits, Ilan Loufrani propose un pain issu du bar à pain, les vins bio de château Bas, et de desserts maison au rapport qualité-prix imbattable : tarte citron acide juste ce qu’il faut, un croustillant chocolat, un cheese cake. Et pour tout dessert commandé, le café est offert (4,50 €). La preuve par A+B que la qualité et le juste prix sont compatibles. Une adresse (très) chaudement recommandée par le Grand Pastis !

Georges-Bistrot du coin, 115, bd Chave, Marseille 5e ; résas au 09 84 30 53 28. Au déjeuner, compter 18-20 € maxi.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.