Art de vivre

Christian Ernst et l’Effet Mer, c’est la fête dans l’assiette

Christian Ernst
Christian Ernst avec l’ami Mathieu Gamet qui ouvrira le feu le jeudi 18 janvier au Rowing

Qui a dit que l’hiver était une saison froide ? A  en juger par la collab’ établie entre Christian Ernst et Benjamin Bendayan (l’Effet Mer), les prochains 100 prochains jours vont être très chauds ! “Voilà 5 ans que je suis au Rowing club, explique Ernst, et trois jours par semaine, pendant 3 mois, du jeudi au samedi soir, ça va être cuisine et copains d’abord au Rowing club”.

Pour commencer, c’est Jeudine tous les jeudis, de 20h à minuit, avec des personnalités, des figures de Marseille qui oeuvrent pour sa renommée à l’instar de Matthieu Gamet (Kulte), David Walters, Margaux Keller, Tabas et tant d’autres. “Nous allons cuisiner ensemble toute la journée et le soir, à l’arrivée des convives, nous assurerons le service et l’ambiance pour que la soirée soit mémorable, explique le cuisinier. L’idée, c’est de sortir l’invité de son univers et le plonger dans des ambiances qui ne sont pas les siennes”, s’amuse le chef qui, pour la circonstance, remettra à sa carte son dessert signature, la variation autour du chocolat.
Le vendredi c’est la surprise ! Invités par ce dernier, quelques uns des chefs amis marseillais, aixois et d’ailleurs viendront prêter main forte à Christian Ernst. Oubliés les codes empoussiérés de la gastronomie vieillotte, on mangera assis, debout, couché : comme on veut. Carte snacking, deeping, finger food, on aura l’embarras du choix et c’est bien plus sympa quand on peut lécher les plats. Sont d’ores et déjà annoncés Emmanuel Perrodin, les deux soeurs Nadia et Julia Sammut, l’aixois Ludovic Aillaud… “Les clients ne sauront rien du guest chef de ce soir-là et le découvriront à leur arrivée” s’amuse déjà Ernst tout content des surprises qu’il a préparées.
Et enfin, pour clore en beauté la semaine, le samedi, c’est porte ouverte : les platines, l’esprit club mixé par Despacito et les bars sont pris d’assaut.

Au-delà de l’annonce et du caractère joyeux insufflés par Ben et l’Effet Mer, Christian Ernst voulait ouvrir sa “cuisine afin de laisser à chacun l’opportunité d’y apporter son grain de sel. J’avais envie de recréer du lien et ces soirées sont là pour ça”. De l’interactivité, la volonté de montrer un savoir-faire allié à un savoir-être, jusqu’au mois de mars, le Rowing club dépoussière les fins de semaine : “C’est un projet court de 9 semaines, assure l’hôte des lieux, et pour moi,  c’est la spontanéité des soirées qui comptera”. Avec des tarifs très étudiés, de 29 à 37 € le jeudi et vendredi soir, des propositions oscillant de 8-9 € à 13-14 € l’assiette le samedi soir, Ernst fait le pari de la qualité des produits et de la fête dans l’assiette.

Rowing club, 34, boulevard Charles Livon, Marseille 7e arr. Résas obligatoires au 04 91 52 27 15.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.