Art de vivre

Christian Ernst et l’Effet Mer, c’est la fête dans l’assiette

Christian Ernst
Christian Ernst avec l’ami Mathieu Gamet qui ouvrira le feu le jeudi 18 janvier au Rowing

Qui a dit que l’hiver était une saison froide ? A  en juger par la collab’ établie entre Christian Ernst et Benjamin Bendayan (l’Effet Mer), les prochains 100 prochains jours vont être très chauds ! “Voilà 5 ans que je suis au Rowing club, explique Ernst, et trois jours par semaine, pendant 3 mois, du jeudi au samedi soir, ça va être cuisine et copains d’abord au Rowing club”.

Pour commencer, c’est Jeudine tous les jeudis, de 20h à minuit, avec des personnalités, des figures de Marseille qui oeuvrent pour sa renommée à l’instar de Matthieu Gamet (Kulte), David Walters, Margaux Keller, Tabas et tant d’autres. “Nous allons cuisiner ensemble toute la journée et le soir, à l’arrivée des convives, nous assurerons le service et l’ambiance pour que la soirée soit mémorable, explique le cuisinier. L’idée, c’est de sortir l’invité de son univers et le plonger dans des ambiances qui ne sont pas les siennes”, s’amuse le chef qui, pour la circonstance, remettra à sa carte son dessert signature, la variation autour du chocolat.
Le vendredi c’est la surprise ! Invités par ce dernier, quelques uns des chefs amis marseillais, aixois et d’ailleurs viendront prêter main forte à Christian Ernst. Oubliés les codes empoussiérés de la gastronomie vieillotte, on mangera assis, debout, couché : comme on veut. Carte snacking, deeping, finger food, on aura l’embarras du choix et c’est bien plus sympa quand on peut lécher les plats. Sont d’ores et déjà annoncés Emmanuel Perrodin, les deux soeurs Nadia et Julia Sammut, l’aixois Ludovic Aillaud… “Les clients ne sauront rien du guest chef de ce soir-là et le découvriront à leur arrivée” s’amuse déjà Ernst tout content des surprises qu’il a préparées.
Et enfin, pour clore en beauté la semaine, le samedi, c’est porte ouverte : les platines, l’esprit club mixé par Despacito et les bars sont pris d’assaut.

Au-delà de l’annonce et du caractère joyeux insufflés par Ben et l’Effet Mer, Christian Ernst voulait ouvrir sa “cuisine afin de laisser à chacun l’opportunité d’y apporter son grain de sel. J’avais envie de recréer du lien et ces soirées sont là pour ça”. De l’interactivité, la volonté de montrer un savoir-faire allié à un savoir-être, jusqu’au mois de mars, le Rowing club dépoussière les fins de semaine : “C’est un projet court de 9 semaines, assure l’hôte des lieux, et pour moi,  c’est la spontanéité des soirées qui comptera”. Avec des tarifs très étudiés, de 29 à 37 € le jeudi et vendredi soir, des propositions oscillant de 8-9 € à 13-14 € l’assiette le samedi soir, Ernst fait le pari de la qualité des produits et de la fête dans l’assiette.

Rowing club, 34, boulevard Charles Livon, Marseille 7e arr. Résas obligatoires au 04 91 52 27 15.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.