Mes recettes

Les fameux churros trempés au chocolat chaud

churrosPréparation : 15 min / Cuisson : 4 min

Votre marché pour 4 personnes : 300 grammes de farine ; 360 grammes d’eau ; une cuillère à café rase de sel fin ; de l’huile de friture ; une cuillère à soupe de fécule de maïs ; 75 centilitres de lait demi-écrémé ; 200 grammes de chocolat noir à pâtisser à 70%.

On y va : faites chauffer l’huile dans une friteuse à 180 degrés. Portez l’eau à ébullition avec le sel dans une casserole. Mettez la farine dans un saladier et versez l’eau frémissante en une fois sur la farine ; mélangez aussitôt à l’aide d’une spatule en bois jusqu à obtenir une pâte homogène. Versez cette pâte dans une presse à churros. Refermez et pressez pour façonner les boudins de pâte et plongez-les dans l’huile bouillante. Faites cuire les beignets au fur et à mesure de 3 à 4 minutes selon leur grosseur en veillant à les retourner à la mi-cuisson.
Par ailleurs, hachez grossièrement le chocolat. Diluez la fécule de maïs dans un peu de lait froid. Dans une casserole, faites chauffer le lait jusqu’à frémissement et ajoutez le chocolat grossièrement puis la fécule de maïs diluée. Mélangez régulièrement jusqu’à épaississement de la sauce.
Plongez vos churros dans la sauce chocolat encore chaude et, facultativement, saupoudrez de sucre glace…

Bonus : on peut utiliser cette sauce au chocolat pour napper des gaufres !

Truc de chef : pour la sauce au chocolat, une variante consiste à faire fondre 200 grammes de chocolat noir à 70 % au bain marie. Lorsque le chocolat est bien lisse, ajouter 100 grammes de crème fraîche entière. On ajoutera ensuite, selon les goûts de chacun, des éclats de noisette, des amandes effilées, des pistaches. Bien mélanger et servir cette sauce encore chaude sur vos crêpes, glaces, gaufres ou pour tremper quelques oreillettes bien dorées et croustillantes.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.