En direct du marché

Cinzano surfe sur la mode du spritz

spritz cinzanoUne rapide lecture de wikipédia nous apprend que le Spritz se compose de vin blanc pétillant (du Prosecco en général), d’eau de Seltz auxquels viennent s’ajouter un alcool plus ou moins amer comme du Campari (Spritz bitter), très amer, qui donne une couleur rouge vif à la boisson, ou de l’Aperol, plus sucré, qui donne une teinte plus orangée (le Spritz dolce ou Aperol Spritz). Rappelez-vous, l’été dernier déjà, on ne buvait plus que ça et cet été c’est reparti de plus belle avec des soirées où le spritz triomphe.
SpritzPartout où vous le commanderez, il vous sera servi avec une rondelle d’orange ou, c’est mieux, d’orange sanguine plongée dans le verre. Cet agrume vient en écho à l’amertume plus ou moins dosée de l’apéritif et des notes amères d’écorces blanches qui en font tout l’intérêt.

Le Spritz est l’apéritif le plus populaire à Venise, il est aussi très apprécié en Provence où il a tout naturellement trouvé sa place. Si l’International Bartenders association recommande de le préparer avec “six centilitres de Prosecco, quatre de bitter et une lampée d’eau”, la recette varie d’un barman à l’autre. Depuis le mois de juin, Cinzano commercialise un spritz “fruité, frais et léger” assure la marque.
Vous le trouverez en grandes surfaces au prix de 7,50 €. Et comme pour tous les alcools,
la dégustation d’un seul verre par personne suffit…

4 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour,
    Lors d’un voyage en Italie j’ai découvert l’aperol spritz
    De retour en France J’ai acheter la bouteille de Cinzano spritz
    Déception:Le pétillant,la couleur,l’amertume est la mais un gout de parfin chimique
    vient gâcher la dégustation
    Dommage
    Amica

    • Bonjour,
      Étonnant car le Cinzano Spritz commercialisé en France contient uniquement des bulles et arômes naturels…
      Excellent cocktail préparé (produit en France), léger en alcool, à servir frais avec une tranche d’orange et des glaçons! Succès garantit pour vos apéritifs.
      Bien à vous

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter