En direct du marché

Les glaces 5 étoiles de l'Eléphant rose…

A chaque quartier son glacier disent certains. Et le périmètre Plaine-cours Julien n’échappe pas à la règle. Direction les rues étroites qui jouxtent le cours Julien, rue des Trois Mages. Devant l’Eléphant rose aux pois blancs, autres glaces elephant roseune petite queue d’amateurs attend son tour pour passer commande. Derrière ce nom pour le moins iconoclaste se cache Delphine Godard, artisan glacier depuis plus de dix ans. Avant d’ouvrir son établissement en 2008, cette pâtissière de formation a couru le globe. Apprentie à l’hôtel Lutetia à Paris (45, rue Raspail, VIe), elle s’exile en Birmanie pour y diriger les cuisines d’un hôtel de luxe. Son parcours la conduit ensuite à Londres, où elle travaillera au sein de la brigade du Connaught, un hôtel 5 étoiles dans le quartier de Mayfair, puis avec Gordon Ramsay. 2008, l’année du retour en France. Avec son mari, Delphine s’installe à Marseille, au cours Julien. “Cette ville est un voyage pour moi, je n’ai pas l’impression d’y avoir posé ma valise” raconte-elle. La baroudeuse, riche de toute ces expériences, se spécialise désormais dans la glace artisanale. Le lait et les œufs tout comme le sucre proviennent directement du marché de la Plaine.

Les fruits de Malik et Youssef
Pour les fruits, Delphine se sert chez Malik et Youssef, les principaux primeurs du quartier. Des produits de qualité, la jeune artisan fait le reste. Hormis les classiques vanille, fraise ou chocolat, sa carte se compose de parfums très originaux. Craquez pour un cornet à la pêche citron-thym, très rafraîchissante ou la surprenante association ananas-basilic. Le sorbet au mojito fait partie des nouveautés 2015, avec ses notes légères de rhum et de menthe, un cocktail en cornet ! “Je ne fait pas de calculs savants lorsque je crée de nouvelles recettes, je travaille à l’instinct, je goûte, je recommence et ainsi de suite” explique Delphine Godard. Les sorbets de l’Eléphant sont composés avec plus de 75 % de fruits, saveur et vitamines garanties. Et si vous êtes d’humeur plus salée, Delphine propose une carte de crêpes aux compositions tout aussi élaborées avec des galettes de sarrasin et au beurre demi-sel. Cet été la Viking, garnie avec du saumon fumé, du fromage frais et un chutney de légumes, fera des émules et gageons que la Before Genepi, au reblochon, aux oignons et petits lardons, fera l’affaire… Mais en hiver cette fois !

Kévin Dachez (photos K.D.)

L’Eléphant rose aux pois blancs, 3, rue des Trois Rois; Marseille 6e arr. ; 04 91 47 34 68.
Glaces de 3 à 6 € ; bac demi litre : 8,50 €.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter