Art de vivre

Clef verte : la région Sud montre le green exemple

Clef verte
Des bords de mer, à la campagne, jusqu’aux hôtels stylés, la Clef verte encense les démarches responsables

Le tourisme dit durable n’est plus une lubie inventée pour plaire à quelques écolos patentés ; il est devenu évident pour les professionnels, conscients que l’avenir passera par une nature, des paysages, une agriculture et des modes de vie respectueux de l’environnement et de sa préservation. De ce constat est né le Clef verte, premier label international de tourisme durable pour les hébergements touristiques et pour les restaurants.

Le palmarès national 2023 des Clef Verte vient d’être rendu public avec plusieurs données encourageantes : en France, 1077 établissements ont obtenu la labellisation : un record historique, notamment dans la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur qui connaît la plus forte progression, avec près de 40 % d’hébergements supplémentaires labellisés. La région Sud (ex-Paca) représente 1 % du tourisme mondial et se positionne comme le plus attractif de France avec 149 établissements lauréats Clef Verte en 2023. Cet essor important se voit renforcé par des partenariats avec la ville de Marseille et l’office de tourisme et des congrès de Marseille en 2019, avec Provence Tourisme en 2022, avec la région Sud et l’office de tourisme métropolitain de Nice Côte d’Azur en 2023.

« Le tourisme durable génère des impacts positifs sur les territoires avec le développement de circuits courts et de proximité, mais aussi des démarches d’économie circulaire. »

Marc Thépot, président de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille

Cette progression coïncide avec l’annonce du gouvernement en novembre 2022 de faire de la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur une zone pilote de la planification écologique, alors qu’elle constitue également l’une des plus affectées par la montée des températures et par les événements climatiques extrêmes tels que les sécheresses.

Préserver les ressources naturelles
L’accroissement des besoins et le réchauffement climatique fragilisent les ressources hydriques, comme en témoigne la vague de sècheresse de l’été 2022 qui a affecté le tourisme en Provence. Dans les Hautes-Alpes, le lac de Serre-Ponçon est descendu à 17 mètres en dessous de son niveau habituel, ce qui a entraîné la fermeture au public de 8 de ses plages. Les gorges du Verdon, entre les Alpes-de-Haute-Provence et le haut-Var, se sont elles aussi asséchées, ce qui a entraîné l’interdiction de l’accès au canyon. Dans ce contexte, la préservation de l’eau demeure primordiale. Les établissements lauréats de la Clef Verte, qui représentent 29 millions de nuitées, participent à l’effort général et économisent près d’1,5 milliard de litres d’eau chaque année grâce aux actions mises en place dans le cadre du label : réduction du débit des robinets, des douches et des chasses d’eau, équipements électroménagers performants, récupérateurs d’eau de pluie, arrosage raisonné.

Ces démarches d’économie ont réduit significativement les consommations, entraînant une baisse des charges d’exploitation pour les établissements et préservent les destinations touristiques ainsi que l’environnement.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom (présents déjà à Paris, les Emirats, Londres, la Savoie , Rio et New York) signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Ramatuelle

Raclette à Pampelonne. Fondée par la famille Manificat dans les années 70, L’Orangerie compte parmi les historiques de la plage de Pampelonne. Ce restaurant de plage est l’un des seuls de la baie à accueillir ses clients toute l’année, 7 jours sur 7. Pour cet hiver, le chef Daniele Negrini a eu l’idée de proposer une raclette… original face à la mer ! Côté tarif, ça reste raisonnable : 35 € par personne, pour deux convives minimum.
L’Orangerie,
962, chemin des Tamaris, 83350 Ramatuelle ; infos au 04 94 79 84 74.

 

Suis-nous sur les réseaux