Mes recettes

Quelques coings confits et un magret de canard au four

coings confits
Préparation : 20 min / Cuisson : 20-30 min coings confits

Votre marché pour 4 personnes : 4 petits coings ou 2 gros ; un demi citron ; 2 magrets de canard ; 2 cuillères à soupe de miel ; 20 g de beurre ; 1 pincée de sel ; 1 pincée de poivre ; 1 pincée d’Epices Rabelais (ou du mélange 5 épices).

On y va : préchauffer le four à 220°C. Peler les coings au couteau économe. La peau est dure mais la saveur incomparable du coing vaut la peine que l’on se donne un peu de mal ! Les ouvrir en quartiers et retirez la partie centrale renfermant les pépins. Tailler les coings en fins quartiers et les citronner. Dans une grande sauteuse faites fondre le beurre et mettre à cuire les tranches de coing. Ajouter le miel et mélanger pour en napper harmonieusement les tranches de coing. Parfumer en ajoutant quelques pincées d’Epices Rabelais (ou du mélange 5 épices). Couvrir et laisser confire doucement environ 30 min. Remuer les coings confits de temps en temps. Quadriller la peau des magrets de canard. Saler, poivrer des deux côtés et déposer les magrets dans un plat allant au four. Laisser cuire d’abord sur la peau environ 8 min. Les retourner puis laisser encore cuire 8 min pour une cuisson rosée. Pour une cuisson à point, prolonger la cuisson de 5 à 8 min. A la sortie du four, tailler les magrets en tranches d’un centimètre et les servir avec les coings confits.

Astuce de chef : éplucher des coings est à la portée de tous ! Brossez-les sous l’eau à l’aide d’une brosse souple pour retirer le duvet. Mettez-les ensuite dans le panier de l’autocuiseur et les laisser cuire 3 min à compter de la rotation de la soupape. Les sortir et les laisser refroidir avant de les peler à l’aide d’un économe. Coupez-les en deux avec un couteau d’office pour retirer le cœur et les pépins.

Photo Philippe Colin d’Interfel

2 Comments

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour,
    Merci pour tous ces précieuses adresses, ces belles recettes….
    Je n’ai jamais pensé à cuisiner des magrets avec des coings pourtant j’adore le sucré/salé et le canard !
    Bonne continuation. Cordialement, Liliane

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.