Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Carnet de cave

La Combe des Marchands, entre sangliers et faisans, le Gigondas comme on l’aime

Combe des marchands
« La Combe » est un mot issu de la langue d’Oc désignant le croisement des chemins entre plusieurs vallées. Heureuse dénomination pour le village de Gigondas qui était un point de rencontre important pour les marchands. Maintenant, vous savez tout du pourquoi de la Combe des Marchands…
D’aussi loin que l’on se souvienne, Gigondas, c’est la terre des vins rouges, des vins « retour de chasse » dont on fait glouglouter le goulot pour accompagner des repas giboyeux, des volailles et poêlées de champignons aux accents forestiers. Bordé par les Dentelles de Montmirail, le vignoble de Gigondas se compose de parcelles en coteaux sur un sol argilo-calcaire. Le climat y est chaud et sec en été, favorisant l’expression des syrah et grenache. L’altitude entretient une heureuse fraîcheur et apporte de la finesse à ces vins au bon potentiel de garde (parce qu’ils sont élégamment structurés). Le domaine des Grandes Serres sis à Châteauneuf-du-Pape a demandé à son vinificateur Samuel Montgermont de travailler sur la délicatesse du vin ; il en résulte un rouge très classique à la robe rouge cerise et reflets violines. Le nez est opulent avec des notes de griottes, de fruits noirs, de thym des garrigues et d’épices. La dégustation révèle finale longue révélant des arômes de cacao et de violette. Un vin servi entre 14 et 16°C lors d’un repas de fête et campagnard : daube, sanglier et faisan seront ses meilleurs faire-valoir. Quelques cailles lardées, une brouillade de sanguins, de cèpes ou de trompettes des morts devraient compléter cet alléchant menu. Un joli cadeau à réserver aux amis et aux repas hivernaux de fin d’année.

Domaine les Grandes Serres, lotissement des Grandes Serres, 84230 Châteauneuf-du-Pape ; infos au 04 90 83 72 22. La Combe des Marchands, rouge 2019, 75 cl, 19 € chez les cavistes et au domaine.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.