Carnet de cave

La Combe des Marchands, entre sangliers et faisans, le Gigondas comme on l’aime

Combe des marchands
« La Combe » est un mot issu de la langue d’Oc désignant le croisement des chemins entre plusieurs vallées. Heureuse dénomination pour le village de Gigondas qui était un point de rencontre important pour les marchands. Maintenant, vous savez tout du pourquoi de la Combe des Marchands…
D’aussi loin que l’on se souvienne, Gigondas, c’est la terre des vins rouges, des vins « retour de chasse » dont on fait glouglouter le goulot pour accompagner des repas giboyeux, des volailles et poêlées de champignons aux accents forestiers. Bordé par les Dentelles de Montmirail, le vignoble de Gigondas se compose de parcelles en coteaux sur un sol argilo-calcaire. Le climat y est chaud et sec en été, favorisant l’expression des syrah et grenache. L’altitude entretient une heureuse fraîcheur et apporte de la finesse à ces vins au bon potentiel de garde (parce qu’ils sont élégamment structurés). Le domaine des Grandes Serres sis à Châteauneuf-du-Pape a demandé à son vinificateur Samuel Montgermont de travailler sur la délicatesse du vin ; il en résulte un rouge très classique à la robe rouge cerise et reflets violines. Le nez est opulent avec des notes de griottes, de fruits noirs, de thym des garrigues et d’épices. La dégustation révèle finale longue révélant des arômes de cacao et de violette. Un vin servi entre 14 et 16°C lors d’un repas de fête et campagnard : daube, sanglier et faisan seront ses meilleurs faire-valoir. Quelques cailles lardées, une brouillade de sanguins, de cèpes ou de trompettes des morts devraient compléter cet alléchant menu. Un joli cadeau à réserver aux amis et aux repas hivernaux de fin d’année.

Domaine les Grandes Serres, lotissement des Grandes Serres, 84230 Châteauneuf-du-Pape ; infos au 04 90 83 72 22. La Combe des Marchands, rouge 2019, 75 cl, 19 € chez les cavistes et au domaine.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom (présents déjà à Paris, les Emirats, Londres, la Savoie , Rio et New York) signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Ramatuelle

Raclette à Pampelonne. Fondée par la famille Manificat dans les années 70, L’Orangerie compte parmi les historiques de la plage de Pampelonne. Ce restaurant de plage est l’un des seuls de la baie à accueillir ses clients toute l’année, 7 jours sur 7. Pour cet hiver, le chef Daniele Negrini a eu l’idée de proposer une raclette… original face à la mer ! Côté tarif, ça reste raisonnable : 35 € par personne, pour deux convives minimum.
L’Orangerie,
962, chemin des Tamaris, 83350 Ramatuelle ; infos au 04 94 79 84 74.

 

Suis-nous sur les réseaux