Carnet de cave Vins rosés, vins d'été

E Croce d’Yves Leccia, un rosé à la croisée des chemins

E Croce

Les générations se suivent et se ressemblent. Chez les Leccia, on « fait » du vin depuis 3 générations, chacune apportant sa pierre à l’édification du grand œuvre. Yves, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a appris le vin auprès de son père Pierrot qui lui a transmis son goût pour les cépages insulaires. A la croisée des chemins, en 1980, diplôme d’œnologue en poche, Yves aurait pu courir le monde mais il fait le choix de travailler sur son île par « militantisme », pour montrer ce que ce terroir pouvait offrir de meilleur au monde justement. A la croisée des chemins encore, en 2004, l’envie de s’émanciper et d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire familiale, ont poussé Yves à fonder son propre domaine avec le soutien de Sandrine, cette fois. Le domaine E Croce est né, du nom d’un lieudit « à la croisée des chemins ». Le couple commence petit, avec 8 hectares (6 ha sur E Croce et 2 ha sur Partinelone), mais à force de travail et de conviction, fait grandir le vignoble pour couvrir 15 hectares désormais (dont 9 sur Partinelone).

Très portés sur la biodynamie, le vigneron et son épouse ont choisi de privilégier les cépages insulaires (nielluccio, sciacarello, vermentino) vecteurs de leur identité. « La gamme AOC est née de la sélection de nos plus belles parcelles de vignes situées sur le terroir unique d’E Croce. Elle est déclinée en, blanc , rouge et rosé pour l’AOC patrimonio ainsi qu’en blanc doux pour l’AOC muscat du Cap corse », explique le couple. Ce rosé composé de niellucciu (80% majoritaire) et de grenache, offre une robe limpide, pâle et brillante. La bouche est fraîche, avec une persistance épicée contrastant avec un nez fleuri et très aérien. Vin structuré et « bien construit », le millésime 2021 peut se conserver 2 ou 3 ans et sera servi à 10°C sur une viande d’agneau (gigot à la broche), des légumes en ratatouille ou des crustacés simplement grillés.

Yves Leccia, lieudit Mortapiana, 20232 Poggio d’Oletta ; infos au 04 95 30 72 33. E Croce rosé 2021, tarif : 19 € les 75 cl.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter