En direct du marché

Cristal Limiñana, 130 années au goût anisé

affiches liminanaChez les Limiñana, l’anisette est une affaire de famille depuis plus de 130 ans. Aux origines de la saga, il y a Manuel, âgé de 12 ans seulement lorsque ses parents l’obligent à quitter Allicante, l’Espagne et la misère. Arrivé à Alger, il est hébergé chez son oncle et travaille comme serveur dans le bar familial. Il y découvre les saveurs des boissons anisées, et se passionne pour leur fabrication. En 1884, cet intérêt prend forme. Le jeune homme ouvre sa première distillerie. En 1962, le fils de Manuel a pris les rênes de l’entreprise depuis quelques années et vit, comme son aïeul, les affres de l’exil. Il quitte l’Algérie, devenue indépendante. Il pose ses valises à Marseille, ses recettes en tête et quelques ouvriers fidèles avec lui. Il doit alors tout recommencer à zéro. “Nous avons toujours relevé les défis dans la famille” avoue fièrement Maristella Vasserot, directrice marketing et arrière petite-fille de Manuel. Décidée à faire perdurer l’activité de cette usine de 12 personnes, la famille Limiñana compte sur ses produits phares et ses innovations. Dans la boutique d’usine, on trouve bien évidemment ce qui a fait la réputation de cette fabrique : le Cristal Anis. Dans sa robe cristalline et transparente, cette anisette reste à la fois savoureuse, désaltérante et puissante en bouche. “Un volume de Cristal pour 4 à 5 volumes d’eau et les glaçons à la fin ! Dans cet ordre et pas un autre ! » insiste rieuse Maristella.

Un volume de Cristal pour 4 à 5 volumes d’eau
et les glaçons à la fin. Dans cet ordre et pas un autre !

portrait liminanaParmi les dernières nouveautés, Cristal Limiñana présente la gamme Serono, des boissons anisées sans alcool, ni sucre ni colorant. Très rafraîchissant, l’anis se marie ici avec l’orgeat, la menthe glaciale, la rose et, mélange pour le moins original, le chocolat. Les notes de cacao s’associent harmonieusement avec la plante. Le Cap Corse, un vin cuit à base de quinquina s’appréciera indifféremment à l’apéritif ou en digestif, avec quelques glaçons ou allongé de limonade. La Pacha Mint, une liqueur de menthe blanche, sera parfaite pour conclure un repas fastueux.

Lancement en août 2015 de la vodka marseillaise

La Manzana Verde, fameuse liqueur aux pommes vertes, accompagnera très bien un sorbet ou un dessert. Directement importé des montagnes colombiennes, le rhum ambré de Caldas, doux et élégant, se déguste seul, ou à la rigueur agrémenté d’une rondelle de citron. Prochain cap pour les Limiñana, le lancement d’ici le mois d’août de la première vodka marseillaise au blé français, la Vodka Cristal. La famille voit loin et mise tout son enthousiasme sur des alcools rafraîchissants, de l’apéritif au dessert…

Kevin Dachez

Cristal Limiñana, 99-101, bd Jeanne d’Arc, Marseille 5e arr. ; infos au 04 91 47 66 72.
La bouteille de Cristal anis (1 litre) : 15,50 €.

(photos K.D. et DR)

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter