Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
En direct du marché

Salem et Sylvain, leurs bières "Plaine" d'avenir

SONY DSC

biere de la plaine verteSalem Hagi était dans la Marine, Sylvain Perrot pharmacien. Ils ont décidé de tout plaquer pour mener une vie aux saveurs houblonnées. « C’était pas facile, voire impossible de boire une bonne bière à Marseille » confie l’ancien marin. Illico presto, les deux compères ont enfoui leurs réticences dans leur poche et ont créé leur propre brassin. « On voulait fabriquer des bières qui ont du goût avant tout ! » expliquent-ils. En juin 2013, le rêve devient réalité, les deuxcomparses ouvrent leur boutique-atelier au 16, rue Saint-Pierre, à quelques encablures de la Plaine. Le nom de leur brassin était tout indiqué. Ils sont aujourd’hui quatre à fabriquer leurs bières de la conception, à la mise en fûts et en bouteilles. Plus de 1600 litres de binouze, comme Salem aime à le dire, sortent de leurs cuves chaque semaine. « Tout est fait à la main, chacun fait un peu de tout, comme l’embouteillage par exemple… » reconnaît-il. « Disons que les 10 000 premières bouteilles c’est sympa, bizarrement celles d’après lassent un peu », plaisante Salem. Disponible à la boutique, une gamme de six bières, et une saisonnière par an. Les propriétaires affichent d’ailleurs une petite préférence pour la blonde houblonnée à cru. Qu’est ce que cela signifie ? C’est un procédé qui consiste à ajouter du houblon frais en fin de fermentation pour procurer à la bière un nez plus flatteur et une fraîcheur décuplée. La bière houblonnée, conjugue une belle amertume avec des arômes d’agrumes. A réserver aux amateurs de bières plus puissantes en bouche. Bien sûr, il y a la blonde légère et fruitée, parfaite pour l’apéritif entre amis. Quel est le secret de Salem et Sylvain ? Brasser des bières « vivantes » : non filtrées, non pasteurisées et refermentées en bouteille. A l’arrivée, des bières à la robe légèrement trouble, et un petit dépôt de levure. « Des imperfections gage de saveurs et de qualité » affirment sans ambage les deux amis.

Kevin Dachez (photos DR)

Bière de la Plaine, 16, rue Saint-Pierre, Marseille 5e arr. ; 04 91 47 32 54.
Tarif : 2,20 € la bouteille de 33 cl ; 4,50€ les 75 cl.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.