Mes recettes

Les croquants aux amandes

croquants amandes

Préparation : 15 min / Cuisson : 20 min croquants

Votre marché pour environ 950 grammes de croquants : 400g de farine T80 (la T45 marchera aussi bien) ; 250g de sucre en poudre ; 3 oeufs fermiers bio de taille moyenne + un jaune (garde le blanc jusqu’à 5 jours au frigo pour faire des meringues) ; 250g d’amandes.
Si tu veux utiliser du miel, tu réduis la part de sucre à 200g et tu ajoutes 2 cuillères à soupe généreuses de miel.

On y va : tu commences par préchauffer le four à 180°C (thermostat 6). Dans un saladier que les grands appellent “un cul de poule”, tu mélanges soigneusement la farine et le sucre. Dans un autre cul de poule tu bats avec un fouet les 3 oeufs et tu les ajoutes ensuite au mélange sucre farine. Si ça colle trop, rajouter un peu de farine. Ajouter enfin les 250 g d’amandes. Mélanger joyeusement. Sur la table de la cuisine que tu auras bien nettoyé avec maman ou avec papa, tu formes des boudins comme si tu avais de la pâte à modeler. Tu poses tes boudins sur une plaque allant au four et tu enfournes pour 20 minutes environ. C’est un peu long mais il faut que les boudins colorent. Lorsque la belle couleur est atteinte, tu demandes à un grand de t’aider et de sortir les boudins du four. Avec un couteau au bout arrondi, tu coupes des tranches d’un centimètre d’épaisseur.
Ensuite tu as deux options, soit tu remets les croquants au four arrêté pour qu’ils s’assèchent et obtenir des biscuits durs. Soit tu les fais dorer au gril du four quelques instants mais tu surveilles bien parce que ça colore très vite.

Conseil de chef : si tu fais la recette avec du miel, tu te rendras compte que les biscuits colorent beaucoup plus vite. Conserve ensuite tes croquants dans une boîte en fer… si tu n’as pas tout mangé !

Bonus : et comme tu vas avoir beaucoup de succès aujourd’hui, demain, tu prépareras une version craquante aux noisettes.

Photo M.-L.G.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.