Magazine

Damien Delgado et Fanny Sauvage à la direction de la Poule noire

Damien DelgadoFanny Sauvage et Damien Delgado s’apprêtent à prendre la suite de Franck et Sophie Paté qui avaient fondé le restaurant la Poule Noire le 14 septembre 2007. Une page se tourne avec l’arrivée de ce chef cuisinier d’origine espagnole et de sa compagne, née à Aix il y a 31 ans, et qui a grandi à Marseille. « J’ai passé mon master en hôtellerie internationale à Lyon puis suis allée vivre à Paris », raconte Fanny Sauvage. C’est dans la capitale que cette dernière a fait la connaissance de cet ancien élève de l’école Ferrandi : « Bien qu’ayant exercé 3 ans au Portugal, Damien a fait l’essentiel de son parcours comme chef exécutif à Paris » poursuit sa compagne, évoquant les chefs Louis Grondard, Yannick Alléno et Jean-François Renard auprès de qui Damien Delgado a travaillé.

Lassé des vicissitudes franciliennes, le couple a voulu redescendre dans le Sud mais « rester en France » pour avoir sa propre affaire : « On a visité plusieurs affaires à Marseille dans le périmètre Opéra-Vieux-Port et rue Sainte, énumère Fanny Sauvage, et on a eu un gros coup de coeur pour la Poule Noire ». Une structure en bon état, « prête à travailler, un bel emplacement, un rare petit patio » ont contribué à convaincre le couple qui juge l’ambiance des lieux « intime », permettant « dans un bon compromis », de mixer les clientèles de loisirs et d’affaires.

S’amusant du parallèle entre les deux couples, « Franck et Sophie c’est Damien et moi avec 10 ans d’écart », Fanny souligne l’esprit confraternel de Franck Paté qui « nous a aidés à trouver de bons fournisseurs ». Dans un esprit très bistrot, Damien Delgado promet des assiettes opulentes, généreuses, avec des variations de thon en trois façons, des ceviche, des tartares et « des poissons issus de la pêche locale ». En cuisine, le chef conduira une brigade de 3 éléments, en salle, la patronne sera aidée d’un chef de rang. La Poule Noire époque Paté servira ses clients jusqu’au 23 février. Après une courte période de fermeture, les nouveaux propriétaires feront connaissance avec les Marseillais dès le 6 mars.

La Poule noire, 61, rue Sainte, Marseille 1er. Infos au 04 91 55 68 86.

Franck Paté : « On va se poser un peu »

« Nous partons avec l’envie de nous poser un peu, confesse l’actuel chef pour quelques jours encore, de la Poule noire. Nous n’avons pas de projet déterminé mais nous cherchons un restaurant à Marseille ; on a bien failli jeter notre dévolu sur un resto à Saint-Barnabé mais ça ne s’est pas fait ». Si Franck Paté et son épouse Sophie ont « besoin de réfléchir sur la suite à donner » à leur carrière, ils assurent en outre vouloir rester à Marseille. Et d’assurer que depuis 2013, effet capitale européenne de la Culture, le chiffre d’affaires avait fait un bond et se confortait d’année en année.

 

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.