Magazine

Davide Mijoba, un nouveau bel espoir pour le Cercle d’aviron de l’Estaque

davide mijobaDavide Mijoba est arrivé au Cercle d’aviron de Marseille (Cam) et en a pris la direction le 21 novembre dernier. Pour les quelques rares qui l’auraient oublié, Davide Mijoba et Cédric Valéro sont les deux beaux-frères qui ont décroché un Bib gourmand au restaurant l’Alchimie, à Saint-Victor, en mars 2016 dernier. C’est dire si l’espoir de voir le Cam retrouver les feux de la rampe est grand, après le départ pour le Jura de Michel Béjeannin et de son épouse, en mai 2014. Deux propriétaires se sont succédé au Cam avant la venue de Davide Mijoba, lui même passé pendant quelques mois par les cuisines du Péron, sur la corniche Kennedy. “Je proposerai la même cuisine que je servais à l’Alchimie, explique le cuisinier de 33 ans, formé à l’école hôtelière de Bonneveine. Ce sera une cuisine inspirée par le marché du jour et qui respectera surtout le fil des saisons”.
Enthousiaste, Davide confie avoir tissé des liens avec des pêcheurs de l’Estaque et commencé à arpenter les allées du marché de Saumaty. Pour l’heure, le chef est secondé en cuisine par une seule personne. La carte proposera un menu déjeuner entrée-plat-dessert à 25 euros et des suggestions revues chaque jour : “Il va falloir que je me pose et que je réfléchisse à des formules mais pour le moment, je commence comme ça” explique-t-il. Au Cam, la vue sur le port et la proximité des bateaux ajoute au charme ; à cela s’ajoutera la très jolie cuisine du jeune chef. Tous les ingrédients du succès sont réunis.

Cercle d’aviron de Marseille, le Cam, 1, plage de l’Estaque, Marseille 16e arr. ;
réservations au 0
9 83 75 48 66.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.