Magazine

Davide Mijoba, un nouveau bel espoir pour le Cercle d’aviron de l’Estaque

davide mijobaDavide Mijoba est arrivé au Cercle d’aviron de Marseille (Cam) et en a pris la direction le 21 novembre dernier. Pour les quelques rares qui l’auraient oublié, Davide Mijoba et Cédric Valéro sont les deux beaux-frères qui ont décroché un Bib gourmand au restaurant l’Alchimie, à Saint-Victor, en mars 2016 dernier. C’est dire si l’espoir de voir le Cam retrouver les feux de la rampe est grand, après le départ pour le Jura de Michel Béjeannin et de son épouse, en mai 2014. Deux propriétaires se sont succédé au Cam avant la venue de Davide Mijoba, lui même passé pendant quelques mois par les cuisines du Péron, sur la corniche Kennedy. “Je proposerai la même cuisine que je servais à l’Alchimie, explique le cuisinier de 33 ans, formé à l’école hôtelière de Bonneveine. Ce sera une cuisine inspirée par le marché du jour et qui respectera surtout le fil des saisons”.
Enthousiaste, Davide confie avoir tissé des liens avec des pêcheurs de l’Estaque et commencé à arpenter les allées du marché de Saumaty. Pour l’heure, le chef est secondé en cuisine par une seule personne. La carte proposera un menu déjeuner entrée-plat-dessert à 25 euros et des suggestions revues chaque jour : “Il va falloir que je me pose et que je réfléchisse à des formules mais pour le moment, je commence comme ça” explique-t-il. Au Cam, la vue sur le port et la proximité des bateaux ajoute au charme ; à cela s’ajoutera la très jolie cuisine du jeune chef. Tous les ingrédients du succès sont réunis.

Cercle d’aviron de Marseille, le Cam, 1, plage de l’Estaque, Marseille 16e arr. ;
réservations au 0
9 83 75 48 66.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.