Restaurants en Provence

L'Alchimie, vous allez adorer

alchimie 1 Décidément, il fait bon habiter dans le périmètre Saint-Victor ! Les bonnes adresses (Il Clandestino, la Relève) succédant aux bons plans (Marché Saint-Victor, le Bongo, Fietje). Dernière pépite en date, pourtant en place depuis 2013 : l’Alchimie qui vient d’atteindre l’âge de raison. Une micro salle de 28-30 couverts, dont les étagères sont habillées de belles bouteilles, vides heureusement, qui témoignent de l’intérêt des patrons pour le bon vin et ses accords avec les belles assiettes.

Au déjeuner, l’ardoise alignait un ceviche de seiche citron vert coriandre blinis et salicornes, un faux-filet grillé galette de pois chiches piment cumin et champignons bruns. alchimie 2Vous le constaterez rapidement, le chef raffole des herbes à l’instar de cette burratta au lait cru plantée sur une salade de feuilles de moutarde, , oignons nouveaux, fèves tendres et pousses de basilic. Une vague de fraîcheur herbacée assaisonnée avec justesse. Le filet de mulet est posé sur un lit de blé concassé parfumé à la coriandre, petits dés de chorizo et asperges en tempura. Voilà qui déborde d’énergie et d’a propos. C’est vigoureux, enlevé, bien cuit et les parfums le disputent aux saveurs ; ça s’entrechoque en bouche, croquant-fondant, piquant ou moelleux. Le dessert, un vacherin à la fraise, est beaucoup plus calme, plus scolaire, mais il est nappé d’un sirop fait maison acidulé au citron. Là encore, on n’est pas radin sur le goût.

Au final, on se régale avec un rapport qualité-prix imbattable au déjeuner. Le service est efficace et intelligent et la carte des vins (pour qui veut se régaler d’un verre à prix étudié) fera des heureux. Alors faut-il y aller ? Sans attendre ni hésiter : oui !

26, rue d’Endoume, Marseille 7e arr. ; 04 91 04 01 22. Formules déjeuner 18 et 21 €. Carte 32 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler.
Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone,
83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.