Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

En direct du marché

Les Délices de la Mer, coquillages et crustacés à savourer sur place ou à emporter

Yoann, le Poissonnier des Délices de la Mer à Marseille

Le marchand de journaux a définitivement tiré le rideau et la galerie commerciale du groupe immobilier de la Rouvière a gagné une poissonnerie doublée d’un gentil banc de coquillages. Ici, tout le monde connaît Yoann et Malika et l’ouverture, ce 8 décembre, des Délices de la Mer, a été l’événement du jour dans ce qui est considéré comme la plus grande copropriété d’Europe. Carrelage noir, banc de poissons à gauche et coquillages à droite, Yoann explique que ces derniers seront remplacés en été par une offre tapas. « Les poissons arrivent de Bretagne en hiver et viendront de Méditerranée en été », explique le professionnel qui a beaucoup travaillé ses tarifs : 10,92 € la douzaine de fines de claires et 15,84 € les « Friandises » de chez Geay.

Délices de la mer… à l’assiette

Quelques tables ont été aménagées pour déjeuner. La tentation est grande de céder aux sirènes d’un aïoli du vendredi (11,90 €) qu’on accompagnera de quelques huîtres et bulots. Les huîtres sont délicates, ni trop salées ni trop iodées, charnues comme on aime arrosées d’un trait de citron. Servi tiède-chaud, l’aïoli est irréprochable, le cabillaud cuit à la perfection, un joli bonheur qu’on aurait encore préféré beaucoup plus aillé. Le service est cool, souriant et on a l’impression d’être un habitué de toujours tellement les sourires sont faciles. Malika promet : tous les desserts sont faits sur place ; alors il faudra se décider entre une mousse au chocolat, une pana cotta fruits rouges et un tiramisu spéculoos pour ne pas laisser le café tout seul.

Le banc de poissons des Délices de la Mer à Marseille

Alors faut-il s’arrêter aux Délices de la Mer ? Si vous êtes dans le quartier, la question ne se pose pas et vous y déjeunerez pour 20-25 € avec un remarquable rapport qualité-prix. Le temps des fêtes de fin d’année et des plateaux de coquillages va rythmer notre hiver et on peut raisonnablement venir composer ses assortiments ici. Plateaux glacés mais accueil très chaleureux.

Les Délices de la Mer, 83, bd du Redon, Marseille 9e arr. (galerie commerciale à l’entrée de la Rouvière). Plat du jour 11,90 €, desserts 3 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.