Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Magazine Non classé

Des Etoiles et des Femmes fait briller les femmes en cuisine

Des Etoiles et des Femmes au restaurant le République

La cuisine comme un outil d’émancipation, la gastronomie comme un vecteur de réalisation. Ce qui pourrait être un mantra s’avère être la profession de foi de Des Etoiles et des Femmes. Cette association, créée en 2015 à Marseille, vise les femmes « vulnérables » pour les aider à casser le plafond de verre qui les empêche d’évoluer et s’épanouir dans les métiers de la restauration.

« Nous proposons un accompagnement sur-mesure, différent selon les profils, pour aider ces femmes à reprendre confiance en elles par le travail, explique Madalena Guerra. La garde des enfants, les violences conjugales, la difficulté à se déplacer sont autant de freins que nous résolvons pour ne plus entraver le parcours professionnel », précise Madalena, en charge de l’antenne marseillaise de l’association. On compte 12 bénéficiaires par promotion et chacune reçoit, dès le début de son parcours, une malette d’outils, une tenue professionnelle et un tailleur, pour suivre, comme les autres, les cours du lycée hôtelier de Bonneveine.

Des Etoiles et des Femmes vise l’excellence 

« Nous souhaitons faire de l’insertion professionnelle dans un cadre d’excellence, quatorze semaines de stage par an pour décrocher un CAP », poursuit Madalena Guerra. Douze femmes par an, chez autant de restaurateurs, cette année, la promotion est parrrainée par Laetitia Visse et les restaurants hôtes sont disséminés partout en ville, du Sépia à Regain, des Grandes Tables de la Friche à la Criée…

Des Etoiles et des Femmes, les femmes reçues en préfecture des Bouches-du-Rhône

Au fils des ans, les femmes chef ont fait bouger les lignes et évoluer les consciences même si le sexisme perdure derrière les pianos : – Il revêt tous les aspects, du plus exécrable au plus bienveillant avec des phrases dans le genre : – Elle a trois enfants, elle finira en restauration collective’, mais nous, on sait que c’est possible d’être femme et chef en même temps ». Et la maternité ? « C’est une période entre parenthèses dans une carrière mais ce n’est pas une raison pour abandonner le métier », estime la coordinatrice marseillaise.

Autant de soutiens que de profils

Les années passent, Des Etoiles et des Femmes collectionne les succès et s’enrichit de témoignages toujours plus motivants : – Il y a, parmi nos femmes engagées dans un parcours, des hommes, des maris qui les soutiennent dans leur projet professionnel. Toutes ont en commun d’avoir un caractère de guerrières ».

2015-2023. En huit ans, Madalena a constaté une flagrante évolution du secteur assurant qu’il y a aujourd’hui une nouvelle génération de chefs qui « veulent travailler différemment, ne plus être dans la violence ou la coercition. Et ce sont souvent des personnes qui ne sont pas issues des filières classiques ». Au-delà du respect mutuel que chacun se doit dans une brigade, Des Etoiles et des Femmes cherche les établissements sensibles à la saisonnalité, au local, porteurs de valeurs qui dépassent les limites du seul restaurant. Et la formule marche ! Il y a désormais 13 autres antennes en France qui suivent l’exemple initié par Marseille. Quatorze villes qui forment chacune 12 femmes chaque année. Cent soixante-huit femmes qui retrouvent à chaque fois espoir et travail.

Plus d’infos et contact ici.

Photos Caroline Dutrey

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.