En direct du marché

Un site pour venir à la rescousse de deux chocolatiers marseillais

deux chocolatiers marseillaisLes fêtes de Pâques seront célébrées cette année dans les maisons et appartements. Confinement et covid-19 oblige, le dimanche 12, il faudra ouvrir les fenêtres en grand pour que les cloches puissent larguer leurs cargaisons de chocolats. Pour les chocolatiers de Marseille, la situation est critique car le temps des fêtes pascales est le deuxième temps le plus fort de l’année avec celui des fêtes de Noël. Dans une région très sujette à la consommation saisonnière – les ventes s’effondrent au de mai à novembre- on devine à quel point le moment est crucial.

deux chocolatiers marseillaisPour soutenir le personnel hospitalier, le site offrira 1 panier aux soignants tous les 10 paniers commandés
A l’initiative d’un ami commun, le duo Claire Hollender et Aurélien Ducloux, de la Baleine à Cabosse, et le chocolatier Claude Krajner, le Temps d’un chocolat, se retrouvent sur un site web permettant aux clients de passer leurs commandes de chocolat et d’être livrés à la maison. « Nous avons baptisé ce projet Mars pour Marseille ARtisans Solidaires, une chaîne de solidarité pour soutenir les artisans locaux » expliquent les créateurs de ce site web qui réunit également les deux chantres de la pâtisserie à indice glycémique bas, Au Contraire, et la très bonne conserverie, la Compagnie des Bocaux.
Parmi les offres en ligne, un panier chocolats spécial Pâques du 1er au 9 avril (45 € livraison incluse) et à partir du 8 avril, 3 paniers thématiques seront proposés (35 €, livraison incluse) : Le p’tit déj des Collègues, le Goûter des Minots, l’Apéro des Fadas.

« Nous avons voulu simplifier les choses au maximum, précise l’équipe. Les clients passent leurs commandes en ligne sur un site 100% sécurisé, les colis sont préparés dans un strict respect des consignes sanitaires et la livraison est faite le lundi et le vendredi avec un livreur qui dépose le colis devant votre porte et garde ses distances de sécurité« . Nul doute que l’initiative prise pour les deux chocolatiers, les pâtissières et les conserveurs essaimera et que le panel d’artisans réunis sur ce site sera appelé à s’étoffer.

MARS – Marseille ARtisans Solidaires, le site, c’est ici.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom (présents déjà à Paris, les Emirats, Londres, la Savoie , Rio et New York) signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Ramatuelle

Raclette à Pampelonne. Fondée par la famille Manificat dans les années 70, L’Orangerie compte parmi les historiques de la plage de Pampelonne. Ce restaurant de plage est l’un des seuls de la baie à accueillir ses clients toute l’année, 7 jours sur 7. Pour cet hiver, le chef Daniele Negrini a eu l’idée de proposer une raclette… original face à la mer ! Côté tarif, ça reste raisonnable : 35 € par personne, pour deux convives minimum.
L’Orangerie,
962, chemin des Tamaris, 83350 Ramatuelle ; infos au 04 94 79 84 74.

 

Suis-nous sur les réseaux