Marseille Restaurants en Provence

Pizzéria Didier et Brigitte, un dernier tour avant l’arrivée de Grégory

Didier et Brigitte Didier et Brigitte ont fait vivre ce petit coin de rue pendant 35 ans. Sur la vitrine de cet estaminet d’une trentaine de mètres carrés, une affiche annonce leur départ prochain, nos deux héros confiant leur « bouclard » à leur gendre Grégory. Ce dernier a hérité de Didier et Brigitte l’amour mis à l’ouvrage et le sens de l’accueil. Brigitte, c’est comme une maman réservant un mot gentil à chacun, apportant un soin personnalisé à chaque table, souriant à chacun de ses clients. En pleine ville, il respire ici comme une ambiance de « routier », une auberge en bord de route où chacun viendrait chercher du réconfort auprès de ces patrons qui souhaitent « de l’amour et une bonne année » en ce début d’année, sur le ton de la sincérité et de la fraternité.

La carte qui tient sur le recto d’une feuille A4 proclame comme une profession de foi : « Cuisine familiale marseillaise. Chez nous tout est fait maison avec amour. A Marseille, fromage = emmental ». Les 15 pizzas se divisent en « classiques marseillaises » et « nos spécialités ». La royale, un des best-of dans le Panthéon marseillais, offre une pâte ultra fine presque comparable à un pain azyme, craquante et ventripotente sur ses bords. Une épaisse couche de fromage combinée au jambon, donne le sourire pour peu qu’on l’arrose d’un trait d’huile pimentée qui vient fouetter l’assiette. Grégory a esquissé un discret sourire lorsqu’on lui a demandé de l’ail dans la salade… C’est comme ça qu’on la mange la salade : avec de l’ail et sans timidité, une saveur bien appuyée, presque rustre, c’est à ce moment qu’elle est la meilleure.

Didier et Brigitte

Au déjeuner, la salle de 16 couverts, voire 18 en se serrant un peu, s’anime d’un joyeux petit chahut. Brigitte, sans se départir de son sourire annonce des desserts faits maison : « Un parfait au chocolat et sa sauce chaude, une mousse au chocolat, un soufflé glacé au Cointreau, un flan… » Elle est à ce point catégorique qu’on ira la chercher sur le terrain des profiteroles. Noyés sous une montagne de chantilly et de sauce chocolat, les petits choux sont garnis de glace vanille et conformes à la promesse.

Alors faut-il y aller ? Oui car cette famille convertit prudemment mais sûrement sa carte vers les valeurs bio (vins, pâte nocciolata) et les produits frais (salade du marché et surtout pas en sachets). Oui pour l’exceptionnelle gentillesse et la chaleur de l’accueil qui sont rares à ce degré à Marseille. Oui car on y déjeune à petit prix dans une ambiance de village avec une placette au soleil, un trésor lorsqu’arrivent les beaux jours. Oui enfin, car le 15 février, Didier et Brigitte tireront leur révérence.

Pizzéria chez Didier et Brigitte, 97, rue Tilsit, Marseille 6e arr. Infos au 04 91 47 37 57. Pizzas de 9 à 14 €. Carte 20-22 €.

1 Comment

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonne retraite bien méritée à Didier et Brigitte ! La pizzeria familiale est en très bonne main avec Grégory et sa vision novatrice!

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.