Restaurants en Provence

Le Pavillon thaï, l’exotisme au coin de la rue

Pavillon thaïC’est un discret petit cadre affichant un diplôme, un “award” de la cuisine thaï affiché sur la devanture qui attire l’oeil de prime abord. C’est ensuite le besoin de chaleur et d’évasion  qui invite à pousser la porte de ce restaurant qui a pignon sur rue depuis 1996. A l’heure du déjeuner, les habitués ont tiré la chaise, se partageant les couverts avec les visiteurs d’un jour peut-être attirés par la formule déjeuner à 13,80 €. L’ambiance est joyeuse, trop parfois, certains clients s’imaginant seuls… Ce qui laisse deviner le calvaire de leurs voisins d’immeuble.
La carte propose les grands classiques du genre : potage de champignons au citron vert-lait de coco, salade fraîcheur mangue-crevettes, porc au caramel ou poulet aux noix de cajou et riz blanc parfumé. Elle suscite un peu la curiosité à coups de crêpes thaïes, salade Ko Tao, canard laqué parfum d’anis ou le riz à la noix de coco.

Alors cet award décerné en août 2013 est-il vraiment justifié ? Les crêpes thaïes surprennent d’abord par leur taille et leur couleur d’un beau vert prairie qui bégaie avec les feuilles de laitues roulées à l’intérieur. Ces dernières emmitouflent, dans une pâte spongieuse, quelques crevettes et lanières de poulet assaisonnées au coco ; c’est servi juste tiède, surprenant et finalement très sympathique. Suit un boeuf en lanières sauce praneng, sorte de sauce pimentée au lait de coco accompagné d’un riz gluant (plutôt collant compact) nature tout chaud et réconfortant. Attention, sauce à réserver aux initiés. L’ensemble est digeste, de bonne facture à la façon d’une cuisine comme-à-la-maison. Les perles de coco, joyeuse réhabilitation du tapioca, apporteront la note sucrée, signe que l’heure du départ est imminente.
Alors faut-il aller au Pavillon thaï ? Pourquoi pas si le coeur vous en dit. Mais assurez-vous au préalable que le chauffage a été réparé car manger dans le froid…

Pavillon thaï, 28, rue des 3 frères Barthélémy, Marseille 6e ; infos au 04 96 12 46 19. Déjeuner : 13,50 € ; formules 59 € (pour 2 pers.), 73 € (pour 2 pers.) ; carte : 30 €. 

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter