Restaurants en Provence

Le Pavillon thaï, l’exotisme au coin de la rue

Pavillon thaïC’est un discret petit cadre affichant un diplôme, un “award” de la cuisine thaï affiché sur la devanture qui attire l’oeil de prime abord. C’est ensuite le besoin de chaleur et d’évasion  qui invite à pousser la porte de ce restaurant qui a pignon sur rue depuis 1996. A l’heure du déjeuner, les habitués ont tiré la chaise, se partageant les couverts avec les visiteurs d’un jour peut-être attirés par la formule déjeuner à 13,80 €. L’ambiance est joyeuse, trop parfois, certains clients s’imaginant seuls… Ce qui laisse deviner le calvaire de leurs voisins d’immeuble.
La carte propose les grands classiques du genre : potage de champignons au citron vert-lait de coco, salade fraîcheur mangue-crevettes, porc au caramel ou poulet aux noix de cajou et riz blanc parfumé. Elle suscite un peu la curiosité à coups de crêpes thaïes, salade Ko Tao, canard laqué parfum d’anis ou le riz à la noix de coco.

Alors cet award décerné en août 2013 est-il vraiment justifié ? Les crêpes thaïes surprennent d’abord par leur taille et leur couleur d’un beau vert prairie qui bégaie avec les feuilles de laitues roulées à l’intérieur. Ces dernières emmitouflent, dans une pâte spongieuse, quelques crevettes et lanières de poulet assaisonnées au coco ; c’est servi juste tiède, surprenant et finalement très sympathique. Suit un boeuf en lanières sauce praneng, sorte de sauce pimentée au lait de coco accompagné d’un riz gluant (plutôt collant compact) nature tout chaud et réconfortant. Attention, sauce à réserver aux initiés. L’ensemble est digeste, de bonne facture à la façon d’une cuisine comme-à-la-maison. Les perles de coco, joyeuse réhabilitation du tapioca, apporteront la note sucrée, signe que l’heure du départ est imminente.
Alors faut-il aller au Pavillon thaï ? Pourquoi pas si le coeur vous en dit. Mais assurez-vous au préalable que le chauffage a été réparé car manger dans le froid…

Pavillon thaï, 28, rue des 3 frères Barthélémy, Marseille 6e ; infos au 04 96 12 46 19. Déjeuner : 13,50 € ; formules 59 € (pour 2 pers.), 73 € (pour 2 pers.) ; carte : 30 €. 

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.