Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

Magazine

Dîners insolites 2021 : 20 dates, 20 soirées exceptionnelles

Entre le 1er et le 29 juillet, quelque vingt dîners insolites seront servis sur tout le territoire des Bouches-du-Rhône. Ces soirées, mêlent les meilleurs ingrédients d’un moment d’exception : le talent d’un chef, un site détourné pour l’occasion, les splendeurs de la Provence et une performance artistique pour célébrer gastronomie et patrimoine. Les Dîners Insolites ont été organisés la première fois en 2019 sous la houlette de Provence Tourisme et ont été réalisés par ICI – Les Grandes Tables, Emmanuel Perrodin et les chefs invités. D’un avis unanime, ce sont des « moments magiques qui conjuguent le talent de nos chefs à des lieux magnifiques et insolites pour révéler la richesse de notre patrimoine culinaire » explique-t-on du côté de Provence Tourisme, l’organisme en charge de la promotion touristique du département. dîners insolites 2021

La table mesure plus de 60 mètres de long et peut accueillir 136 convives mais pour respecter les mesures sanitaires encore en vigueur, pas plus de 130 personnes y prendront place. Chaque soirée nécessite 12 serveurs qui sont à la fois monteurs et transporteurs. En une soirée, les serveurs marchent plus de 3 kilomètres. Chaque dîner nécessite l’approvisionnement de 2 856 serviettes imbibées pour l’hygiène et le nettoyage des mains. Chaque dîner vise le 0 impact sur site puisque toute la vaisselle est en céramique, les reliefs alimentaires compostés et/ou recyclés.
Le succès provient de la succession de lieux où les dîners ont été mis en scène : de la digue du large (une étroite bande de pierre et de béton, séparation entre la ville et la mer de 7 km de long) sur laquelle il est interdit de se balader, aux vignobles cassidains, en passant par une crique isolée de la Côte bleue et les carrières de lumière aux Baux, ces banquets dressent leurs tables sur des sites industriels comme des domaines agricoles ou naturels.
A tout seigneur, tout honneur, c’est sur la digue du large que seront servis les 3 premiers dîners. C’est ici même qu’avait été lancée l’opération voilà 2 ans avec le succès que l’on sait, c’est donc en mer que les festivités reprendront. Durant tout le mois juillet, ces banquets vont transporter les participants de paysages naturels en monuments historiques, de sites industriels en domaines agricoles. Une table sera dressée,  comme un geste artistique pour 130 convives sur plus de 60 mètres de long. Cette table, en voyageant aux quatre coins du département, fera découvrir autrement de véritables pépites de notre territoire. Etre inventif dans la manière de valoriser notre territoire,  montrer notre créativité et notre modernité en racontant nos traditions, faire naître l’émotion, c’est le pari de des dîners uniques en France.

« Faire naître l’émotion , mêler tourisme et gastronomie »

Directrice de Provence tourisme, l’organisme départemental en charge de la promotion touristique des Bouches-du-Rhône, Isabelle Brémond revient sur cette édition des Dîners insolites 2021 : – Ils prouvent notre créativité et notre modernité en racontant nos traditions » estime-t-elle. « Pour nous, c’est un projet qui correspond à 100% à nos missions : promouvoir les espaces naturels, les producteurs et les chefs ». De fait, chaque dîner permettra à des producteurs, éleveurs et vignerons de venir à la rencontre des convives, un croisement des disciplines que l’on retrouvera dans cette table monumentale : « Elle est essentielle et symbolique dans le dispositif car elle évoque le manger ensemble », analyse Isabelle Brémond. Parmi tous les projets à venir ces prochains mois, Provence tourisme annonce le retour des pique-nique en vue, organisés le dimanche dans des espaces naturels avec des boîtes cuisinées par des pros : – Cette année, des groupes de musique et des randos avec un naturaliste accompagneront chaque journée. Et tout sera organisé pour garantir le zéro plastique et le tout biodégradable ». Sans oublier une grande halle itinérante qui sillonnera les routes du 13, un street food festival et un grand banquet solidaire… L’année sera chargée pour Provence tourisme…

La programmation des Dîners Insolites 2021 est susceptible d’évoluer, plus d’informations et inscriptions sur mpgastronomie.fr
Photos Caroline Dutrey

Dîners insolites 2021, dans tous les sites exceptionnels des Bouches-du-Rhône

Vendredi 2 juillet, Georgiana Viou, la digue du large, Marseille
Samedi 3 juillet, Laleina Ravelomanana, la digue du large à Marseille
Dimanche 4 juillet, Michel Portos, la digue du large à Marseille
Lundi 5 juillet, Christopher Hache avec un autre site à déterminer
Mardi 6  juillet, Aurélien Cantrelle, clos Sainte-Magdeleine à Cassis
Mercredi 7 juillet, Fabien Rugi et Céline Bonnieu au tuinnel de la voie douce de La Ciotat
Vendredi 9 juillet, Ludovic Aillaud au château de Boulbon

Samedi 10 juillet, Sébastien Richard, Terre Ugo à Aix-en-Provence
Dimanche 11 juillet, Coline Faulquier au domaine Richeaume de Puyloubier
Lundi 12 juillet,Noémie Lebocey à la digue de la forme 10 de Marseille
Mardi 13 juillet, Julien Le Goff aux carrières de Bibémus à Aix-en-Provence
Mercredi 14 juillet, Sylvain Floutier au parc de l’ancienne poudrerie à Miramas
Lundi 19 juillet Julien Diaz à l’oppidum de Saint-Blaize à Saint-Mitre-les-Remparts

Mardi 20 juillet, Sylvain Chabassieu aux marais salants de salin-de-Giraud
Jeudi 22 juillet, Harry Cummins et Laura Vidal, les Alyscamps d’Arles
Samedi 24 juillet, Nicolas Bottero au château Revelette de Jouques
Dimanche 25 juillet, Ludovic Turac à l’abbaye de Saint-Pons à Gémenos
Lundi 26 juillet, Guillaume Sourrieu au domaine de la Michelle à Auriol
Mardi 27 juillet, Lieven van Aken, le Mas de la Pyramide à Saint-Rémy-de-Provence
Jeudi 29 juillet, Dominique Frérard à La Durance à Mallemort

2 commentaires

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.