Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Marseille

► Ouverture de la citadelle le 4 mai Après avoir ouvert temporairement l’été dernier (elle était fermée au public depuis plus de 350 ans !), la citadelle autrement connue sous les noms de Fort Saint-Nicolas ou Fort d’Entrecasteaux, ouvre ses portes au grand public, et cette fois de façon pérenne. Cet été, de nombreux évènements attendront les visiteur : visites théâtralisées, concerts, escape games, accès aux jardins, le tout avec bar et  un restaurant qui seront dorénavant ouverts toute l’année.

► Kouss-Kouss festival le rendez-vous de la rentrée revient cette année du 29 août au 8 septembre. Au programme, des centaines d’établissements qui proposeront leur version de ce plat emblématique, avec pour thème cette année : « 1001 graines ». Le 31 août, 5 000 couscous seront servis et offerts sur le Vieux-Port dans le cadre de l’Été marseillais par la Ville de Marseille et l’office de Tourisme.

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

Magazine

Dîners insolites 2023, coup d’envoi depuis la Digue du Large

Hugues Mbenda, l'un des chefs de ces Dîners insolites 2023
Hugues Mbenda sur le quai, à l’accueil

Et soudain, glissant entre la digue et la ville, le Badji Mokhtar III d’Algéries ferries est venu priver les convives attablés, de la vue sur la ville. Sur la paquebot, les passagers, dont on ignore s’ils sont surpris ou envieux, saluent de la main les quelque 144 banqueteurs de ces Dîners insolites 2023, portés, ce soir, par le chef Hugues Mbenda. Si tous les ans, l’équipe de Provence tourisme s’emploie à dénicher de nouveaux sites inconnus du grand public pour héberger ces dîners, il est une tradition qui veut que leur coup d’envoi soit donné, depuis cette digue de Sainte-Marie, qualifiée par tous, du large. 2023 n’a pas failli à la règle, le rituel imposant de prendre le bateau face à la Samaritaine et de se laisser porter sur cette langue de pierres et béton. « Une digue point de départ pour tout voyageur, puisque point d’arrivée », s’amuse Emmanuel Perrodin, le directeur artistique.

Ambiance unique pour les Dîners insolites 2023 sur la digue du large

Arrivée à quai et apértif de bienvenue. Ce soir, ce sont les vins du chai urbain Microcosmos qui accompagneront le dîner imaginé par le chef  Mbenda, marseillais depuis 5 ans. Initiés et produits par Provence tourisme, les Dîners insolites sont réalisés par ICI-les Grandes Tables et ont pour vocation de valoriser l’alimentation provençale et ses filières. « Pour symboliser la comensalité provençale, Marie-Josée Ordener a imaginé cette longue table qui accompagne la course du soleil et l’arrivée de la lune », explique Perrodin, jamais en manque d’inspiration. Cette fameuse table apparaît, au fil des éditions, comme un référent merveilleux aux banquets d’autrefois où l’on trinque et mange en blaguant, riant et buvant.

L'équipe des Grandes tables à la manoeuvre

Ce soir, tissant des liens entre l’Afrique et Marseille, Hugues Mbenda a voulu un pont entre les deux continents : cake façon pissaladière et gombo-gaufre au manioc et aïoli pickles de légumes, maki de tomates confites-mayo végétale au tamarin, poisson mi-cuit-grillé-gaspacho de courgettes infusé au poisson fumé et nectarines confites à l’huile d’olive. La brousse-chutney piment mangue fouette les sourires, le millefeuille framboise-combawa et chantilly baobab achèvent de convaincre.

Dîners insolites 2023, lorsque la nuit tombe

La nuit est tombée, Notre-Dame regarde la Lune. La tour CMA-CGM n’a pas eu l’audace de vouloir dépasser en hauteur la basilique de Jacques-Henry Espérandieu, le contraire eut été d’une arrogance folle. La navette attend pour le chemin de retour mais avant, un shot de pastis pur au Spigol de la maison Ferroni, vient gommer toute nostalgie. Demain, puis demain encore, à Marseille puis dans toutes les Bouches-du-Rhône, les Dîners insolites 2023 révéleront aux Provençaux la richesse de leur patrimoine. Une vingtaine de dates en un mois et un Perrodin songeur qui, en regardant partir le bateau vers le port parle à haute voix : – Quatre éditions, 80 chefs en tout… Personne au monde n’avait fait ça ».

Tout le programme des événements MPG est ici.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.