Carnet de cave

Eclats de rire, une harmonie pétillante pour les fêtes de fin d’année

Eclats de rire

D’un côté, il y a Marine Clerc. De l’autre, il y a Michel Chouvet, lui aussi tombé dans les chais depuis son plus jeune âge, héritier d’une longue tradition familiale viti-vinicole. La passion prend ses racines à l’aube de la décennie 1970 ; nos deux héros apportant dans la corbeille de mariage leur domaine respectif au point de constituer en 1989 le domaine de Fontavin, une propriété morcelée de quelque 45 hectares couvrant plusieurs villages parmi lesquels Vacqueyras, Châteauneuf-du-Pape, Courthézon, Gigondas et Beaumes-de-Venise… Sur ces terres, le grenache règne en maître, dompté par la fille de la famille, Hélène, oenologue de formation et juriste en droit de la vigne et du vin , qui a entamé une conversion en bio des terres familiales en 2008. Artiste dans l’âme et peintre à ses heures, Hélène Chouvet-Coton entretient une vision humaniste de la vigne et du raisin : “Travailler les vignes en agriculture biologique n’est pas un concept mais un mode de vie avant même d’être un mode cultural” assure-t-elle.

Pour les fêtes de fin d’année, on fera sauter le bouchon de la bien nommée cuvée Eclats de rire. Il faudra expliquer aux copains qu’il s’agit d’un vin élaboré uniquement à base de muscat blanc à petits grains. Ensuite, vous leur direz que la vigne s’est épanouie sur un terroir riche en sédiments calcaires, d’où la présence de fossiles d’huîtres et ammonites, témoins du lointain passé maritime de la région. Protégées du mistral par les Dentelles de Montmirail, les vignes ont été conduites dans le respect du cahier des charges de l’agriculture bio : on a laissé pousser les herbes au pied des ceps, permettant à la faune et à la flore d’enrichir la terre sans ajouts phytosanitaires polluants.

La vendange des baies à la fin août permet de conserver la finesse des arômes et la fraîcheur des jus. A la dégustation, ce vin à la robe or très pâle offre un nez fin de fleurs et fruits blancs. Les bulles sont fines et aériennes, la bouche est élégante, persistante, avec des notes de fruit frais et de vanille. Joli relief en fin de bouche, avec une finale délicate, ce vin effervescent facile à boire s’appréciera au mieux à l’apéritif et avec du foie gras dont il révélera la complexité et allégera le gras en bouche… Eclats de rire garantis.

Eclats de rire, vin blanc effervescent, 11 € les 75 cl. Dom. de Fontavin, 1468, route de la Plaine, 84350 Courthézon ; infos au 04 90 70 72 14.

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter