Mes recettes

Ecorces d’oranges confites au chocolat

écorces d'oranges confitesPréparation : 45 min / Cuisson : 40 min / Repos : 48 h

Votre marché pour 50 pièces : 250 g de chocolat amer (pour 400 g d’écorces d’oranges confites) ; 5 cl de lait ; 1 gousse de vanille
Ecorces d’oranges confites : 3 oranges non traitées ; 30 cl de jus de citron ; 250 g de sucre semoule ; 5 grains de poivre noir ; 1 anis étoilé ; 1 gousse de vanille.

On y va : commençons par les écorces d’oranges confites. Verser de l’eau dans une grande casserole, faire bouillir. Couper de larges pelures dans les oranges en prenant un peu de pulpe de fruit en même temps. Plonger les écorces 2 minutes dans l’eau bouillante. Sortir les écorces et rincer à l’eau froide. Renouveler l’opération deux fois. Réserver les écorces. Réunir le jus de citron, le sucre, le poivre, l’anis et la gousse de vanille fendue et raclée à l’aide de la pointe d’un couteau dans une casserole. Faire bouillir. Ajouter les écorces. Couvrir et laisser frémir doucement pendant 30 minutes en remuant de temps en temps. Les écorces doivent être tendres et entièrement confites. Retirer du feu, laissez macérer les écorces une nuit entière à température ambiante. Le lendemain, verser les écorces avec le sirop dans un bocal et réserver au réfrigérateur de nouveau une nuit pour bien les confire.

Pour réaliser les orangettes : laisser sécher les écorces sur une grille à température ambiante jusqu’à ce qu’elles soient sèches. Faire fondre le chocolat avec le lait et les graines contenues dans la gousse de vanille. Une fois les écorces sèches, les tremper les unes après les autres dans le chocolat au lait fondu. Laisser égoutter l’excédent. Les disposer sur une plaque tapissée de papier de cuisson. Réserver au froid durant 15 minutes pour faire prendre le chocolat. Déguster !

Bonus : une recette d’oranges à l’huile d’olive, un dessert super pour vos menus de fête !

Photo F. Hamel

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)