Art de vivre

Le saint-rémois Fabien Cancelier sera-t-il meilleur artisan cuisinier de France ?

Fabien CancelierLa radio RMC a lancé, voilà quelques jours, son premier concours des meilleurs artisans de France. De sélections en étapes, la finale est annoncée à Paris au Paris Events center, non loin de la porte de la Villette (XIXe arr). Plusieurs corps de métiers sont concernés, du carreleur au plombier, du mécanicien au cuisinier. Dans cette dernière catégorie, c’est Fabien Cancelier, dirigeant du traiteur l’Eveil des Papilles, à Saint-Rémy-de-Provence, qui défendra les couleurs de la Provence le vendredi 1er février prochain.

“Fabien a appris le métier auprès de Christian Lesquer et Guy Savoy”, énumère son épouse Angélique. Native de la région, cette dernière partage avec Fabien Cancelier une passion pour la Provence, “c’est une source d’inspiration permanente que l’on retrouve dans ses plats où règnent couleurs, lumière et chaleur du Sud” poursuit-elle. Homme de défis et originaire de Charente-maritime, Fabien Cancelier a fini par deux fois, à la 3e place de la sélection France de l’international Cup Catering, (concours du meilleur traiteur de France) en 2014 et 2016 : “Participer à un concours est une réelle remise en question, mais le message de ce concours est encore plus fort car il a pour ambition de mettre en avant une philosophie de vie, des valeurs profondes partagées par des passionnés, des gens de cœur. C’est une expérience fédératrice, enrichissante à tout point de vue” expliquent les organisateurs de l’événement.

Le 1er février, Fabien devra produire 3 plats : une entrée et un plat le matin ; un dessert imposé et une battle sur les connaissances et gestes de base du métier de cuisinier l’après-midi. Les épreuves se dérouleront en public et l’entrée est gratuite.

Le 1er février 2019, Paris Events center, 20, avenue de la Porte de la Villette, Paris XIXe. De 9h à 21h, entrée libre.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.