Art de vivre

Fabien Morréale, docteur ès-cabanon

Fabien Morréale, chef cuisinier en charge du Vestiaire Gourmand du Café Kulte, de deux restaurants (le Garage et le Gusto) et d’une boulangerie (Gaspard) l’avoue sans ambages : “Je n’ai jamais lu un seul livre de philosophie”. Une franchise qui l’honore et qui a sans doute plu à Vladimir Biaggi, auteur de nombreux ouvrages – parfois philosophiques – qui partage avec le chef martégal le goût de la cuisine.

montage morreale okRencontre improbable et réussie, les deux chefs se sont retrouvés sur un projet commun : définir, décrire, évoquer le goût du cabanon. Vladimir, explique ce qu’est ce “lieu de légendes” et propose des recettes et anecdotes destinées à redonner vie aux gestes de jadis. Fabien s’emploie à revisiter certaines des recettes cabanonnières pour les inscrire dans la modernité, sans renier les apports du passé. Des tranches de vie ressurgissent, se déployant dans des pratiques contemporaines qui les prolongent.

Cette complicité entre deux passionnés à des degrés divers a permis de renouer avec l’esprit du cabanon : bons produits du marché, légumes de saison savoureux, recherche, créativité et, à l’arrivée, de la joie en bouche ! Ce passé, magnifié, reprend vie. “Nous partageons avec le goût du cabanon un imaginaire, celui d’une durée faite de plaisirs simples, de convivialité joyeuse et d’humeur heureuse” confesse Morréale. Si Vladimir et Fabien s’improvisent guides dans cette Provence gourmande, passée et actuelle, Frank Buschardt parvient, par la qualité de sa photographie, à mettre en scène le lien qui donne corps au projet. La puissance évocatrice de l’image, balançant entre rêve et réel, inscrit les saveurs et les savoirs du passé dans une création contemporaine. Un trio gagnant, 80 recettes déclinées au fil des saisons et un livre savoureux.

“Le goût du cabanon” Eanna, éditions, 39 euros, en vente à la Fnac ; à Martigues dans les restaurants
le Garage, Gusto et à la boulangerie Gaspard ; au café Kulte (les Docks place de la Joliette, Marseille).

  • Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.