Art de vivre

Fabien Morréale, docteur ès-cabanon

Fabien Morréale, chef cuisinier en charge du Vestiaire Gourmand du Café Kulte, de deux restaurants (le Garage et le Gusto) et d’une boulangerie (Gaspard) l’avoue sans ambages : “Je n’ai jamais lu un seul livre de philosophie”. Une franchise qui l’honore et qui a sans doute plu à Vladimir Biaggi, auteur de nombreux ouvrages – parfois philosophiques – qui partage avec le chef martégal le goût de la cuisine.

montage morreale okRencontre improbable et réussie, les deux chefs se sont retrouvés sur un projet commun : définir, décrire, évoquer le goût du cabanon. Vladimir, explique ce qu’est ce “lieu de légendes” et propose des recettes et anecdotes destinées à redonner vie aux gestes de jadis. Fabien s’emploie à revisiter certaines des recettes cabanonnières pour les inscrire dans la modernité, sans renier les apports du passé. Des tranches de vie ressurgissent, se déployant dans des pratiques contemporaines qui les prolongent.

Cette complicité entre deux passionnés à des degrés divers a permis de renouer avec l’esprit du cabanon : bons produits du marché, légumes de saison savoureux, recherche, créativité et, à l’arrivée, de la joie en bouche ! Ce passé, magnifié, reprend vie. “Nous partageons avec le goût du cabanon un imaginaire, celui d’une durée faite de plaisirs simples, de convivialité joyeuse et d’humeur heureuse” confesse Morréale. Si Vladimir et Fabien s’improvisent guides dans cette Provence gourmande, passée et actuelle, Frank Buschardt parvient, par la qualité de sa photographie, à mettre en scène le lien qui donne corps au projet. La puissance évocatrice de l’image, balançant entre rêve et réel, inscrit les saveurs et les savoirs du passé dans une création contemporaine. Un trio gagnant, 80 recettes déclinées au fil des saisons et un livre savoureux.

“Le goût du cabanon” Eanna, éditions, 39 euros, en vente à la Fnac ; à Martigues dans les restaurants
le Garage, Gusto et à la boulangerie Gaspard ; au café Kulte (les Docks place de la Joliette, Marseille).

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter