Art de vivre

Avec Glenn Viel, on s’engage pour une nature zéro déchet

Zéro déchet
Glenn Viel (sweat gris) veut faire grimper l’addition des déchets

«  J’ai voulu faire quelque chose de concret, avec un impact réel, qui nous demande du temps et qui corresponde aux valeurs que je partage chaque jour avec mon équipe. C’est l’histoire du colibri, ça semble peu de manière individuelle, mais si chacun s’y met, ça peut faire beaucoup « . Glenn Viel résume on ne peut mieux l’opération « Faites grimper l’addition », une grande opération de ramassage de déchets sauvages, le samedi 22 octobre prochain. Ce moment visant le zéro déchet sera animé par l’association 1 déchet par jour.

Un tirage au sort aura lieu parmi les participants, préalablement inscrits sur le site myprovence.fr, et les gagnants recevront une Box Myprovence.
Pourquoi ce défi ? Pour faire des Bouches-du-Rhône une destination zéro déchet ! Tel est le leitmotiv de Provence Tourisme et du chef Glenn Viel. « Nombre de déchets proviennent de notre alimentation (bouteilles plastiques, emballages, canettes), explique Isabelle Brémond, directrice de Provence tourisme, l’organisme en charge de la promotion touristique du département des Bouches-du-Rhône. Chaque année, 10 à 15 millions de tonnes de déchets finissent leur course dans l’océan, dont 80 % sont des matières plastiques. Rien qu’en région Sud, 62 % des déchets marins identifiables sont des emballages alimentaires ou liés au tabac. Cette initiative doit sensibiliser sur la nécessité de modifier notre alimentation et nos comportements, de préserver notre territoire et de valoriser les acteurs associatifs locaux impliqués sur ce thème ».

Des animations zéro déchet
De 10h à 12h, ramassage de déchets. Rendez-vous à 10h sur le parking de l’Auberge de Pichauris où l’accueil sera assuré par l’association  » 1 déchet par jour  » avec distribution du matériel nécessaire au ramassage des déchets. Le parcours du ramassage s’étend du lit du Jarret en bordure de la D908, entre l’Auberge de Pichauris et le Terme. Deux groupes distincts seront créés pour couvrir une plus grande surface. Un premier groupe de  » bons  » marcheurs et un second groupe privilégiant un parcours plus court. Chaque groupe sera accompagné d’un écoguide qui fera découvrir la faune, la flore ainsi que l’histoire du domaine pendant le ramassage.
De 12h à15h, le temps convivial s’organisera dans la grande prairie du domaine de Pichauris. Chacun apportera son pique-nique et sera invité à une petite collation cuisinée par MetSens.
La Recyclerie mobile – Sauvage Méditerranée. Des ateliers sympa qui représentent les étapes principales de recyclage du plastique grâce à un camion équipé de machines miniaturisées présentes dans son atelier : un atelier tri et nettoyage de déchets plastiques via des machines à pédales, un atelier broyage de plastique via une broyeuse manuelle et un atelier chauffe et injection de plastique.
La Fabrique de Provence.Le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône a mis en place un circuit de recyclage des bâches publicitaires utilisées pour ses expositions temporaires : la Fabrique de Provence les transforme en objets design et les propose à la vente. Chaque pièce unique est fabriquée par les personnes en situation de handicap de l’Établissement de service d’aide par le travail (Esat) Saint-Jean, dans le 10e arr.
  Balades nature accompagnées d’un écoguide pour découvrir la biodiversité, l’histoire et toutes les richesses du domaine départemental de Pichauris.
Jeux en bois rocambolesques. Jeux d’antan fabriqués en bois recyclé (palette…) : 10 jeux au service du public.
Contes et histoires. En 1996, des passionnés de contes fondent La Baleine qui dit « Vagues ». Leur succès ne s’est jamais démenti depuis. Eco interprétation d’un conte sur la nature – Durée : 30 minutes environ.
Juliana Olarte. L’artiste guidera des petits groupes de jeunes pour créer des œuvres d’art éphémères, en utilisant les déchets ramassés lors de la collecte du matin. Cet atelier stimulera la créativité des jeunes participants, les fera réfléchir aux objets jetés et à la possibilité de leur donner une seconde vie. Pour les 6-12 ans, durée de 30-45 minutes.

Le samedi 22 octobre, à 10 heures, au parc Pichauris, chemin de Pichauris à Gréasque, 13190 Allauch.

Zéro déchet

Zéro déchet pour l’association 1 déchet par jour

Cette association a été créée en 2016 à Marseille et revendique plus de 200 actions de sensibilisation au respect de l’environnement et notamment à la problématique des déchets, au tri et à leur réduction. Le concept invite les citoyens à ramasser au moins 1 déchet par jour et de le publier sur les réseaux sociaux. Depuis, les actions de l’association se sont diversifiées : organisation de ramassages de déchets grand public, interventions dans différents types de structures : établissements scolaires, entreprises, établissements sociaux…, coordination et participation à des événements d’envergure comme le World Clean Up Day ou le Tarpin Propre. En 6 ans, plus de 22 000 personnes ont été approchées par l’association et près de 33 tonnes de déchets ont été ramassés.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aix-en-Provence

Jean-Luc Le Formal n’est plus. 2002-2022, le  plus breton des chefs provençaux a mis 20 ans dans la cité du Roy René pour gravir tous les échelons de la notoriété. Las, ce samedi 3 décembre, le cœur de Jean-Luc Le Formal a décidé de siffler la fin de la partie. Au Grand Pastis qui lui avait demandé s’il avait des regrets, Le Formal avait répondu : – Je n’en ai pas. Il faut assumer ce qui a été fait car on ne peut plus revenir dessus ». Fort de sa devise, « Profiter du moment présent à 100%, vivre et partager sa passion », Jean-Luc Le Formal a vecu pleinement pour la cuisine avec une douleur et une incompréhension : le mutisme du guide rouge à son encontre. Généreux dans le verbe et en actes, solidaire et confraternel, Le Formal tire définitivment le rideau sur son restaurant de la rue Espariat. En ces journées pénibles, chacun pensera à Yvonne sa compagne ; une cérémonie sera célébrée à Aix, jeudi 8 décembre.
Son interview au Grand Pastis.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter