Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Restaurants en Provence

Faites un Détour pour aller les voir !

detourcollageLe détour pour un restaurant de saison ? C’est le pari qu’ont lancé William, 26 ans, David, 28 ans, et leur jolie maman Catherine. Cette famille a inauguré le 14 mars dernier ce petit rendez-vous sans ostentation à la rue Falque. « Nous servons une cuisine traditionnelle d’inspiration française » confie le cuisinier William assisté de son ami Lucas qui s’est associé à l’aventure. Sur une feuille de kraft joliment imprimée, les fèves en salade et gésiers confits voisinent avec l’oeuf poché-asperges verte vinaigrette tiède-câpres-échalote et roquette. Côté plats, outre l’incontournable burger frites salades, vous pencherez pour le filet de rouget risotto aux champignons forestiers, le faux-filet, le poulet rattes sautées au thym et à l’ail purée de carottes crème de champignons… Ancien des Trois Forts et du traiteur Marrou, le chef a voulu voler de ses propres ailes tout en proposant une carte honnête et sans prétention qui colle bien à l’esprit « do it yourself » des lieux. Les vins, c’est l’affaire de David qui confesse une faiblesse pour le domaine Fiumicicoli (corse-Sartène AOC) ou le clos Reginu du domaine Maestracci (calvi AOP). Vous y déjeunerez pour une quinzaine d’euros, quitte à se laisser aller le vendredi ou samedi soir. Un dessert maison, salade de fruits ou une tarte du jour, et nous voilà tout contents d’avoir fait la connaissance de ce quatuor émouvant de gentillesse.

Le Détour, 24, rue Falque, Marseille 6e ; résas au 04 91 63 46 82. Midi, 15 € env.  Ouvert vendredi et samedi soir.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.