Restaurants en Provence

Pietro & Co, l'Italien qui fait sourire Aix

pietro collageRarement on verra maison conduite avec autant d’intelligence. Le client ne veut plus (et ne peut plus) débourser 20, 25, 30 € pour déjeuner ? Qu’à celà ne tienne, Pietro lui propose des formules efficaces de 10 à 15 €. Au menu de cet estaminet plein de charme, une paninoteca, des jambons de Parme, des jambons cuits à la truffe, un mozzarella bar, des antipasti, de la mortadelle, du parmiggiano qui couvre les focaccias, des gnocchis au gorgonzola et tutti quanti. Ce qui était un repaire de bibliophiles amateurs de vieux papiers reliés est devenu salumeria avec une charmante micro terrasse jouxtant une fontaine. On déjeune également en salle sur de mini comptoirs, sur le pouce mais confortablement assis, dos contre la vitrine. Pietro, il est très cool. Petite chemise, tablier, sourire et efficacité de rigueur : ça change. Un spritz décidément très à la mode cette année, ou un prosecco spumante, et voilà l’apéritif envoyé. Des assiettes délicieuses de fraîcheur, une mousse au chocolat, un tiramisu ou quelques canoli au gianduja plus tard, voilà un expresso fumant Illy qui pointe le bout de sa tasse. On se plaît ici. Les gens sont souriants, les tatoué(e)s côtoient les hipsters et autres touristes. Séduisant, vous aimerez !

Pietro & Co, 2, rue Boulegon, 13100 Aix-en-Provence ; réservations au 04 88 05 62 48.
Jusqu’à 20h, fermé le dimanche.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux