Art de vivre

Fanny Rey, sera la marraine de la 8e édition de la fête de la Gastronomie

Fanny ReyLa semaine dernière s’est tenu à Paris un premier comité de pilotage concernant l’organisation de la 8e fête de la Gastronomie – Goût de France en présence de plus d’une centaine de porteurs de projets et partenaires. A cette occasion, Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, a dévoilé officiellement le nom de la marraine 2018. Ce sera Fanny Rey, femme chef de l’année 2017 pour le guide Michelin qui dirige son restaurant à Saint-Rémy-de-Provence. En 2017, la fête de la Gastronomie a compté 11 700 événements en France et à l’étranger, avec 3 000 000 visiteurs et près de 300 000 professionnels impliqués.

Cette fête est née en 2011, soutenue par le ministère de l’Economie et des Finances, dont l’ambition est de promouvoir les savoir-faire, les professions et les produits gastronomiques locaux, afin de sensibiliser le grand public à notre patrimoine culinaire et pour asseoir le rayonnement de la France à l’étranger. 2018 marquera une nouvelle étape pour ce rendez-vous. Comme annoncé par le président de la République le 4 décembre dernier, un plan d’actions « Goût de France/Good France » est soutenu par le gouvernement afin de faire rayonner à l’étranger l’excellence de notre gastronomie. Dans ce cadre et dès cette année, la Fête de la Gastronomie change donc d’appellation pour se nommer « Goût de France » et sera le principal volet national et populaire de ce plan d’actions. En 2017, le thème « Au coeur du produit » avait été choisi afin de valoriser le circuit des produits, de la terre à l’assiette. Cette année, c’est l’expérience gustative elle-même qui sera mise à l’honneur avec la thématique : « Le goût dans tous ses sens ».

Entre partage, plaisir et découverte, La Fête de la Gastronomie – Goût de France se déroulera les 21, 22 et 23 septembre prochains, partout en France !

Photo AFP

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Région

BIO. Afin de mieux connaître la consommation des Français par régions, Kantar Worldpanel a réalisé plusieurs études permettant de mettre en lumière les disparités régionales. Ces études démontrent que le Sud-Est est la région du bio avec une consommation de produits bio 18% supérieure au total France. L’étude assure que les magasins bio et primeurs sont fréquentés 75% de plus que dans les autres régions de France. Les habitudes de courses diffèrent elles aussi car le Sud-Est est une région où le poids des seniors est important (30% de plus que la moyenne nationale) ; cela influe sur la fréquence et les paniers d’achat :  les paniers sont plus petits mais le nombre d’actes d’achats est plus élevé. En d’autres termes, on dépense moins mais plus souvent et davantage dans les commerces de proximité et de bouche. Cela s’explique notamment par l’accès aux produits locaux, à portée de main dans cette région. Les études révèlent aussi la place importante des végétaux de substitution : ils sont 24% plus consommés dans le Sud-Est que dans le reste de l’Hexagone.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux