Art de vivre Magazine

A Cassis, le nouvel hôtel des Roches blanches souffle un air de Riviera sur la Provence

C’était, au départ, une maison de maître érigée en 1887, entre village et calanques, tutoyant le cap Canaille, la propriété est transformée en hôtel au début des années 1920 hébergeant, entre autres, Winston Churchill et Edith Piaf. La bâtisse a conservé de beaux éléments d’architecture Art
déco : entrée en fer forgé encadrée de colonnes, deux balcons à encorbellement travaillé, une majestueuse rampe d’escalier aux motifs d’écailles logotypée RB.
A Cassis, c’est l’hôtel de tous les superlatifs. Renouant avec un passé idéalisé, les Roches Blanches s’apprête à accueillir ses premiers clients dans un environnement que n’aurait pas renié Gatsby le Magnifique. Imaginez le héros de Francis Scott Fitzgerald déambulant dans un jardin plongeant dans la mer, avec, pour seule ligne d’horizon, la silhouette en ombre chinoise des pins parasols au couchant. Les restanques, parsemées de cactées conduisent à la maison dont le style Années 30 a été surligné. Le chantier de 18 mois a été confié à l’architecte parisienne Monika Kappel  qui a mixé les styles années folles et d’art déco dans un esprit Riviera cher à Agatha Christie. Les prestations de ce 5 étoiles se présentent en chiffres : 36 chambres et suites, un spa avec cabines de soins, hammam et sauna, 2 piscines à débordement. Le restaurant a été confié à Jean-Paul Cudennec qui fit les belles heures du Kasteel Withof en Belgique (1 étoile), du Grill Eden Roc à Antibes, du Grand Hôtel des Sablettes-Plage et de l’Impérial Garoupe…

Le chef servira, c’est une évidence, une cuisine méditerranéenne, tournée vers la mer et “basée sur des produits locaux et de saison” dixit la direction de l’hôtel. Le chef revendique une cuisine simple et créative avec, pour mission, de servir le goût sans oublier le bio et le bien-être, à l’instar de la formule petit-déjeuner à 750 calories. Au lounge bar, la carte de Jean-Paul Cudennec proposera des grignotages sur des thématiques mer, terre ou végétarien. Côté vin, c’est une autre évidence, les douze domaines viticoles cassidains hanteront la carte.

Hôtel des Roches blanches, 9, avenue des Calanques, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 09 30. Ouverture mi-juin.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter