Art de vivre Magazine

A Cassis, le nouvel hôtel des Roches blanches souffle un air de Riviera sur la Provence

C’était, au départ, une maison de maître érigée en 1887, entre village et calanques, tutoyant le cap Canaille, la propriété est transformée en hôtel au début des années 1920 hébergeant, entre autres, Winston Churchill et Edith Piaf. La bâtisse a conservé de beaux éléments d’architecture Art
déco : entrée en fer forgé encadrée de colonnes, deux balcons à encorbellement travaillé, une majestueuse rampe d’escalier aux motifs d’écailles logotypée RB.
A Cassis, c’est l’hôtel de tous les superlatifs. Renouant avec un passé idéalisé, les Roches Blanches s’apprête à accueillir ses premiers clients dans un environnement que n’aurait pas renié Gatsby le Magnifique. Imaginez le héros de Francis Scott Fitzgerald déambulant dans un jardin plongeant dans la mer, avec, pour seule ligne d’horizon, la silhouette en ombre chinoise des pins parasols au couchant. Les restanques, parsemées de cactées conduisent à la maison dont le style Années 30 a été surligné. Le chantier de 18 mois a été confié à l’architecte parisienne Monika Kappel  qui a mixé les styles années folles et d’art déco dans un esprit Riviera cher à Agatha Christie. Les prestations de ce 5 étoiles se présentent en chiffres : 36 chambres et suites, un spa avec cabines de soins, hammam et sauna, 2 piscines à débordement. Le restaurant a été confié à Jean-Paul Cudennec qui fit les belles heures du Kasteel Withof en Belgique (1 étoile), du Grill Eden Roc à Antibes, du Grand Hôtel des Sablettes-Plage et de l’Impérial Garoupe…

Le chef servira, c’est une évidence, une cuisine méditerranéenne, tournée vers la mer et « basée sur des produits locaux et de saison » dixit la direction de l’hôtel. Le chef revendique une cuisine simple et créative avec, pour mission, de servir le goût sans oublier le bio et le bien-être, à l’instar de la formule petit-déjeuner à 750 calories. Au lounge bar, la carte de Jean-Paul Cudennec proposera des grignotages sur des thématiques mer, terre ou végétarien. Côté vin, c’est une autre évidence, les douze domaines viticoles cassidains hanteront la carte.

Hôtel des Roches blanches, 9, avenue des Calanques, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 09 30. Ouverture mi-juin.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.