Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Art de vivre

Fête des pères et des mères au Couvent des Minimes

couvent des minimes collageL’été 2015 sera marqué d’une pierre blanche au Couvent des Minimes. Les deux tables de l’hôtel (un restaurant, le Cloître ; une brasserie, le Pesquier) ont fait l’objet d’une rénovation complète en mars dernier. Pour cet été, les deux espaces, réaménagés dans un esprit contemporain, seront encore conduits par le chef Jérôme Roy.
Le jeune chef est arrivé au couvent des Minimes en juillet 2012. Auparavant, il a construit sa carrière chez Thierry Marx à Cordeillan Bages et chez Troisgros à Roanne. Il a ensuite exercé pendant 3 ans chez Pierre Gagnaire
(Les Airelles à Courchevel, au Lotte Hotel à Séoul et chez Colette à Saint Tropez).

De ses voyages en Asie, le chef a gardé le goût des épices, du piment vif, des thés fumés de Chine, des agrumes acidulés et des fruits exotiques, qui viennent créer des passerelles entre produits locaux et ses inspirations d’ailleurs.
Plaçant le produit au cœur de ses motivations, Jérôme Roy a mis en place un réseau de producteurs de proximité lui garantissant une grande qualité. Parmi ces derniers, figurent la famille Yernaux pour ses fromages bio, Olivier Baussan et Première Pression Provence pour l’huile d’olive, Jean Claude Vigin pour les truites du lac d’Esparron de Verdon, Damien Motte pour les yaourts du Gaec de la Tour de Franque, Damien Gallegos pour les fromages de brebis, Louis Peyron avec son miel et ses framboises, les farines bio du  Moulin Chambelland.

Fête des mères et fête des pères : le Cloître propose des menus à 70 € par personne (hors boissons).
Réservations au 04 92 74 77 77. Le Couvent des Minimes, chemin des Jeux de Mai, 04330 Mane.
Photos Virginie Garnier

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.