Art de vivre

Food’Aix : la gastronomie, le terroir et les traditions en liesse le 23 septembre

Food'AixSamedi prochain, 23 septembre, la fête nationale de la gastronomie et la fête mistralienne s’associent pour proposer en alternance toute la journée des moments savoureux et spectaculaires. Entre autres temps forts, à l’ombre des platanes, le parc Jourdan accueillera un déjeuner aux saveurs provençales auquel se grefferont vignerons et producteurs du terroir aixois. Ce déjeuner sera servi de 12h30 à 15 heures. Les cuisiniers seront René Bergès, Ludovic Aillaud (l’Epicurien) et Richard Lepage (le Grand Puech à Mimet). Ce repas champêtre sera ponctué de danses et de chants folkloriques provençaux performés par le ballet la Capouliero.

L’après-midi, de 15h à 18h, trois cooking shows gratuits se tiendront sur la place François-Villon aux allées provençales. Ronan Kernen (Côté Cour) et Jean-Luc Le Formal (les caves d’Henry IV by
Le Formal) travailleront la Brousse du Rove et ses petits légumes ; Michaël Féval (restaurant éponyme) et Mathias Dandine (le Saint-Estève) associeront le poisson de Méditerranée et l’olive ; Eric Sapet (la Petite Maison de Cucuron) et Marc De Passorio (l’Esprit de la Violette) revisiteront le Calisson associé aux fruits. Trois rendez-vous pour amateurs de gestuelle minutieuse et du savoir-faire de ces artisans. Des démonstrations surprenantes avec toujours le plaisir en fil rouge.

Toute la journée, dès 11 heures à l’Oustau de Prouvènço au parc Jourdan, les vignerons du label Vignobles et Découvertes ainsi que les producteurs membres de la chambre d’Agriculture donneront à découvrir leurs productions. Fromage de chèvre artisanal de la ferme du Brégalon, à Rognes, huile d’olive et tapenade du domaine du Calabrun, à la Fare-les-Oliviers, safran du Cativel à Gardanne, la maison du Miel du Jardin d’Abondance à Trets voisineront avec les vins AOC luberon, AOC coteaux d’Aix, côtes de Provence sainte-victoire.

Samedi 23 septembre, Food’Aix au parc Jourdan et aux allées provençales. Dégustations, déjeuner et animations, tarif unique 45€ • Réservations ici.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.