Magazine

Food’in Sud : Pierre Bourdon remporte le trophée Gourméditerranée

Dimanche 23 janvier, au premier jour du salon Food’in Sud, Pierre Bourdon apprenti au restaurant Bubo, a remporté le trophée des apprentis de l’association Gourméditerranée. Au terme d’une journée de joutes et d’éliminations, Pierre Bourdon, élève du CFA Pays d’Aix a ravi la première place avec un canon d’agneau condiment pâte de pistaches et anchois-coussin de blettes émulsion de lait et thym. Il représentera la Provence, lors du festival international de cuisine méditerranéenne, qui se tiendra à Split, à l’invitation du chef  croate Marco Djurassevic, en octobre prochain.
Huit jeunes en devenir ont participé à la joute, coachés par huit cuisiniers pros et par un jeu d’élimination pyramidale, tout au long de la journée. Ils disposaient d’une quinzaine de minutes pour imaginer un plat en fonction d’un panier imposé et avaient une heure ensuite pour le mettre en œuvre selon des contraintes claires. Leur coach ne pouvait pas « mettre les mains » et les aider et ne pouvait les guider qu’à la voix. trophée Gourméditerranée

Les mains tremblantes, parfois, l’émotion pendant l’épreuve, toujours, les candidats ont présenté des assiettes d’un niveau très satisfaisant mais faisant preuve, trop souvent, d’un défaut d’assaisonnement. Le jury devait attribuer des notes sur la présentation et l’équilibre, le goût et les textures, le respect de l’utilisation du panier, la créativité et l’originalité et la gestion des déchets et l’analyse des pertes. L’ensemble des notes totalisant une somme sur 100, les résultats se sont souvent joués à quelques points de différence. Autre preuve, là encore, du bon niveau global des compétiteurs.

Les équipes en lice

  • Adel Dakkar et Flavio Augusto, lycée technique hôtelier de Bonneveine
  • Fabien Torrente et Pierre Bourdon, CFA du Pays d’Aix (trophée Gourméditerranée)
  • Coline Faulquier et Rémy Lopez BTS A, lycée technique hôtelier de Bonneveine
  • Céline Bonnieu et Florent Governale, lycée technique hôtelier de Bonneveine
  • Vanessa Robuschi et Kyrianne Okalla, lycée technique hôtelier de Bonneveine
  • Camille Gandolfo et Loa Lacroix 2e, BTS lycée Anne-Sophie Pic, Toulon
  • Eric Rabazzani et Clara Debeir, apprenti 2e lycée technique hôtelier de Bonneveine
  • Mathieu Roche et Seydou Dansoko

Le Jury

  • Fabien Lefebvre (MOF, restaurant Pica Paca à Béziers)
  • Loïc Fochon (président de la Safim)
  • Lionel Lévy (président de Gourméditerranée et chef du restaurant Alcyone)
  • Tatiana de Williencourt (directrice du Fonds épicurien)
  • Pierre Psaltis (directeur et journaliste du Grand Pastis)
  • Marco Djurassevic (chef croate basé à Split) 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux