Magazine

Les Frères Brioches inaugurent leur premier comptoir à Marseille

Frères Brioches

« On a toujours travaillé en duo, la street ça ne se vit pas en solitaire ». Derrière le comptoir de leur toute nouvelle adresse, ces deux « frères brioches » affichent un large sourire. Ils savourent avec bonheur l’ouverture de leur premier point de vente physique au cœur de Marseille. A l’affiche, des brioches bio produites par la boulangerie Pain Pan garnies de recettes aussi savoureuses qu’addictives : pulled pork sauce barbecue (cuisson 6 heures et deux heures dans leurs sauces respectives), boeuf teryiaki, poulet tandoori et crevettes mayo-curry, ventrèche de thon mayo-sriracha. Avec des accompagnements on ne peut plus canailles, du grilled cheese aux twister potatoes.

Mathieu Legrand, 27 ans, et Silvère Preher, 24 ans, ont eu la révélation alors qu’ils séjournaient à Brisban et Sydney. Opticiens de formation, ils bossent ensemble avant de tenter l’aventure australienne : – C’est là-bas qu’on a découvert la street-food, ça a été une révélation » assure Mathieu. Les deux inséparables que le monde de l’optique ne passionnait guère, travaillent dans un petit restaurant français de Sydney où le croque-monsieur, les œufs benedict et autre « bœuf bourguignon pie » (bœuf en tourte, NDLR) cartonnent. Au bout d’un an, les voilà de retour en France à l’heure du premier confinement de mars 2020. Mathieu s’exile en Suisse pour travailler dans un hôtel 5 étoiles et Silvère vit de petits boulots dans la grande distribution.

Nouvelle ère
« On s’est vite intéressé au phénomène des dark kitchen et au concept des lobster rolls (1), raconte Silvère. On l’a retravaillé en faisant ce qu’on aime : de la super brioche bio et des recettes qu’on a testées auprès d’amis ». Très vite, les deux compères lancent un compte Instagram et s’adossent aux plateformes de livraison pour tester la formule en mars 2021. Et le succès vient vite. Les banques, à qui les Frères Brioches confient leur projet d’ouvrir une adresse « en dur », sont séduites par le sérieux de la démarche. La suite on la connaît.

La nouvelle adresse couvre une trentaine de mètres carrés dont le tiers est réservé à la cuisine. Tout y est organisé avec transparence : – On cuisinera devant les clients, surtout pas cachés et loin des clients », prévient Mathieu. « La street food gagne des parts de marché. Nous avons un décalage de 10 ans avec les USA et de 5 ans avec Paris. Les consommateurs sont de moins en moins attachés au couteau et à la fourchette. Tout en tendant un sandwich dodu, doré, savoureux et riche, Silvère complète : – Nous sommes un pays de gastronomie où manger avec les doigts ça ne se fait pas. Et pourtant, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre ». Et pour le dessert ? un flan brioché plongé dans une ganache de chocolat noir devrait faire l’affaire…

Les Frères Brioches, 35, rue Vacon, Marseille 1er ; infos au 07 67 43 05 56. Ouverture vendredi 19 novembre.

(1) Le lobster roll est né sur la côte Est des USA. Il s’agit d’une brioche souvent toastée et richement garnie d’une recette à base de homard, de crevettes, généreusement nappée de sauces. Chefs étoilés et comptoirs de rue parisiens en proposent de remarquables.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.