Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Magazine

Valentin Raffali au menu du guide Fooding 2022 pour son « meilleur bar à délices »

fooding 2022

Le guide du Fooding édition 2022 paraîtra en kiosques le jeudi 18 novembre prochain, jour de sortie du beaujolais nouveau et, plus largement, des vins primeurs. « Des cendres d’une période consumée par l’épidémie, le Fooding a mitonné un Guide 2022 de feu ! s’enthousiasment Christine Doublet, directrice générale adjointe du Fooding, et Elisabeth Debourse, la rédactrice en chef du guide. Un condensé tout nouveau, tout chaud d’adresses et d’articles inédits, pour prendre la température de l’époque ». Avec, en filigrane, « la joie ardente de se retrouver attablés » en laquelle l’équipe croit voir un acte social, culturel et politique.

Racheté par le guide Michelin, le guide du Fooding nouvelle mouture se distingue des éditions précédentes sur plusieurs points. Contrairement aux années précédentes, il ne compile pas l’ensemble des tables sélectionnées par le guide (consultables en ligne), mais uniquement les 200 nouvelles adresses qui sont nées l’an dernier. Autre innovation : la partie magazine étendue et enrichie de nouveaux contenus et contributeurs. Bien sûr, on y retrouve le palmarès hexagonal et une sommes de tables de genre, de bars d’auteurs et de chambres de style. Pour la première fois encore, le guide répertorie les commerces de caractère et caves de soif partout dans l’Hexagone.

fooding 2022
« Un prix pour une équipe » se réjouit Raffali (à d.)

Cours Julien rime avec Valentin
Le palmarès du guide met en exergue Marseille avec le titre de « Meilleur bar à délices » pour le Livingston conduit par Valentin Raffali (épaulé par la team Julia Mitton, Laura Vidal et Harry Cummins de la Mercerie). En week-end à Paris, Valentin s’est déclaré « super content » dès l’annonce faite. « J’était au courant, on savait que nous figurerions au palmarès du Fooding depuis 3 semaines mais on ignorait tout du titre », explique le jeune cuisinier. « N’importe quelle reconnaissance est toujours bienvenue. Je veux préciser que c’est un prix collectif qui revêt une grande importance puisque c’est notre première année d’ouverture ; les derniers mois passés nous ont demandé beaucoup de boulot. Quand on lance un nouveau lieu, il faut apprendre à se domestiquer mutuellement, l’équipe d’un côté et le lieu de l’autre ».
Promettant que ce prix « ne changera rien », Valentin reconnaît cependant que l’exposition du restaurant sera plus importante. « Mais on est complet tous les soirs, alors il faut prendre tout ceci très humblement et encore et encore travailler pour continuer à proposer une carte où tout est fait tout frais chaque jour ». L’équipe du Livingston est à Paris pour 48 heures « et ce soir, c’est promis, on va faire une fête tous ensemble ».

Le palmarès Fooding 2022 au complet
Meilleure table & Meilleure chambre de style – Auberge de la Roche, Valdeblore (Mickaëlle Chabat, Alexis Bijaoui et Louis-Philippe Riel)
Fooding d’amour – Auberge Sauvage, Servon (Jessica Schein et Thomas Benady)
Meilleur bar à délices – Livingston, Marseille (Valentin Raffali, Julia Mitton, Laura Vidal et Harry Cummins)
Meilleur matin, midi et soir – Baston, Bordeaux (Pauline Celle et Julien Borie)
Meilleure pizza – Baston Pizza, Perpignan (Bastien Beaudouin)
Meilleur antidépresseur – Le Soleil, Savigny-lès-Beaune (Lola Taboury-Bize et Laila Aouba)
Meilleure glace – Folderol, Paris (Jessica Yang et Robert Compagnon)
Fooding d’honneur – Mathieu Rostaing-Tayard (Micro Sillon, Lyon et Sillon, Biarritz)
Meilleur bar d’auteur – Method, La Couarde-sur-Mer (Jeanne Alméras et Tristan Rainteau)
Meilleur caviste – Nathan Ratapu (Rerenga Wines, Paris)

Le guide Fooding 2022 sera disponible dans toutes les librairies et en kiosques dès le 18 novembre.

Photo le G.P. et illustration Sté^phane de Groef

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.