Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

Magazine

Valentin Raffali au menu du guide Fooding 2022 pour son « meilleur bar à délices »

fooding 2022

Le guide du Fooding édition 2022 paraîtra en kiosques le jeudi 18 novembre prochain, jour de sortie du beaujolais nouveau et, plus largement, des vins primeurs. « Des cendres d’une période consumée par l’épidémie, le Fooding a mitonné un Guide 2022 de feu ! s’enthousiasment Christine Doublet, directrice générale adjointe du Fooding, et Elisabeth Debourse, la rédactrice en chef du guide. Un condensé tout nouveau, tout chaud d’adresses et d’articles inédits, pour prendre la température de l’époque ». Avec, en filigrane, « la joie ardente de se retrouver attablés » en laquelle l’équipe croit voir un acte social, culturel et politique.

Racheté par le guide Michelin, le guide du Fooding nouvelle mouture se distingue des éditions précédentes sur plusieurs points. Contrairement aux années précédentes, il ne compile pas l’ensemble des tables sélectionnées par le guide (consultables en ligne), mais uniquement les 200 nouvelles adresses qui sont nées l’an dernier. Autre innovation : la partie magazine étendue et enrichie de nouveaux contenus et contributeurs. Bien sûr, on y retrouve le palmarès hexagonal et une sommes de tables de genre, de bars d’auteurs et de chambres de style. Pour la première fois encore, le guide répertorie les commerces de caractère et caves de soif partout dans l’Hexagone.

fooding 2022
« Un prix pour une équipe » se réjouit Raffali (à d.)

Cours Julien rime avec Valentin
Le palmarès du guide met en exergue Marseille avec le titre de « Meilleur bar à délices » pour le Livingston conduit par Valentin Raffali (épaulé par la team Julia Mitton, Laura Vidal et Harry Cummins de la Mercerie). En week-end à Paris, Valentin s’est déclaré « super content » dès l’annonce faite. « J’était au courant, on savait que nous figurerions au palmarès du Fooding depuis 3 semaines mais on ignorait tout du titre », explique le jeune cuisinier. « N’importe quelle reconnaissance est toujours bienvenue. Je veux préciser que c’est un prix collectif qui revêt une grande importance puisque c’est notre première année d’ouverture ; les derniers mois passés nous ont demandé beaucoup de boulot. Quand on lance un nouveau lieu, il faut apprendre à se domestiquer mutuellement, l’équipe d’un côté et le lieu de l’autre ».
Promettant que ce prix « ne changera rien », Valentin reconnaît cependant que l’exposition du restaurant sera plus importante. « Mais on est complet tous les soirs, alors il faut prendre tout ceci très humblement et encore et encore travailler pour continuer à proposer une carte où tout est fait tout frais chaque jour ». L’équipe du Livingston est à Paris pour 48 heures « et ce soir, c’est promis, on va faire une fête tous ensemble ».

Le palmarès Fooding 2022 au complet
Meilleure table & Meilleure chambre de style – Auberge de la Roche, Valdeblore (Mickaëlle Chabat, Alexis Bijaoui et Louis-Philippe Riel)
Fooding d’amour – Auberge Sauvage, Servon (Jessica Schein et Thomas Benady)
Meilleur bar à délices – Livingston, Marseille (Valentin Raffali, Julia Mitton, Laura Vidal et Harry Cummins)
Meilleur matin, midi et soir – Baston, Bordeaux (Pauline Celle et Julien Borie)
Meilleure pizza – Baston Pizza, Perpignan (Bastien Beaudouin)
Meilleur antidépresseur – Le Soleil, Savigny-lès-Beaune (Lola Taboury-Bize et Laila Aouba)
Meilleure glace – Folderol, Paris (Jessica Yang et Robert Compagnon)
Fooding d’honneur – Mathieu Rostaing-Tayard (Micro Sillon, Lyon et Sillon, Biarritz)
Meilleur bar d’auteur – Method, La Couarde-sur-Mer (Jeanne Alméras et Tristan Rainteau)
Meilleur caviste – Nathan Ratapu (Rerenga Wines, Paris)

Le guide Fooding 2022 sera disponible dans toutes les librairies et en kiosques dès le 18 novembre.

Photo le G.P. et illustration Sté^phane de Groef

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.