Magazine

Gastronomie en Provence : de qui et de quoi va-t-on parler en 2020 ?

La gastronomie en Provence, vaste programme ! Chefs cuisiniers, tendanceurs, nouvelles adresses et événements, l’année 2020 sera riche en événements… Comme la période nous y autorise, voici nos prédictions sur celles et ceux qui affoleront la planète food cette année…

Gastronomie en Provence Alexandre Lechêne à la villa Salone. Le chef (photo à gauche) a quitté le Roc Alto (restaurant de l’hôtel Alta Peyra à Saint Véran dans les Hautes Alpes) et s’est installé avec son épouse Gleise à la Salle à Manger, en centre-ville de Salon-de-Provence. Leur ambition ? Redonner vie à une vieille institution endormie. Cette arrivée doit beaucoup à l’entrepreneur Philippe Véran (président de Biotech Dental et Upperside) qui ambitionne de participer au dynamisme de la ville. Le 14 décembre dernier, la Villa Salone a accueilli ses premiers clients après 3 mois de travaux dans un immeuble racheté. Le projet d’Alexandre Lechêne sera gastronomique aux dîners, du mercredi au samedi soir et le dimanche midi ; il sera bistrotier, aux déjeuners du lundi au mercredi ainsi que le samedi. Avec une carte valorisant la production locale… Le premier étage sera privatisable pour les réunions, repas d’affaires ou événements privés. En outre, un espace pour boire un verre après le dîner sera proposé aux hôtes.
Villa et atelier Salone, 6, rue Maréchal Joffre à Salon-de-Provence ; infos au 04 90 56 28 01.

Christopher Hache en sa maison. Le 28 avril 2019, Christopher Hache (photo à droite) dresse le couvert pour le première fois dans cette maison du centre d’Eygalières. Après 9 années passées à l’hôtel de Crillon à Paris, le chef avait fait ses valises quelques mois plus tôt, le 31 janvier, auréolé de son étoile décrochée en 2018 pour le restaurant l’Ecrin. Bien qu’il ne se soit jamais clairement exprimé à ce sujet, on devine que le cuisinier ne supportait plus la pression du guide rouge et le modèle “cuisine palace” en perte de vitesse. Voilà donc le couple Hache dans le restaurant qu’avait fondé à la fin du XXe siècle un autre couple, Wout et Suzy Bru. Le modèle campé par les Bru demeure : une auberge de campagne de 700 m2 forte de 40 couverts, deux suites et deux chambres aux prénoms des enfants Hache. Les tarifs ? Plutôt sages eu égard aux délires parisiens et d’un bon rapport qualité-prix. Pronostic ? Le guide Michelin lui décernera une étoile le lundi 27 janvier.
Maison Hache, 30, rue de la République, 13810 Eygalières ; infos au 04 90 95 00 04. Déjeuner, 36, 46 et 75 €. Dîner 75 et 180 €, carte 80 €.

Gastronomie en Provence : 100% insolite !
Les Dîners insolites, carton assuré. La gastronomie en Provence sous son jour le plus extravagant. Il y a eu 18 Dînes insolites organisés en 2019, il y en aura 38 en 2020. Portés par le succès de cette initiative orchestrée par le chef Emmanuel Perrodin, Fabrice Lextrait et Marie-Josée Ordener des Grandes Tables de la Friche, ces rendez-vous gastronomiques seront encore organisés dans des lieux emblématiques du département des Bouches-du-Rhône et auront lieu durant le mois de juillet 2020. Comme de coutume, des cuisiniers guests se grefferont à chaque événement sous l’oeil bienveillant de Provence Tourisme, co-instigateur de ces dîners. Il vous suffira de scruter les infos du Grand Pastis pour être prévenus en temps et heures des dates, lieux et tarifs. Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas.

Laetitia Visse et David Mijoba… Les deux talents ouvriront leur propre restaurant en 2020, c’est sûr, promis, juré, craché. Un temps annoncé avenue de la Corderie, Mijoba a jeté l’éponge fatigué par les exigences de son bailleur mais qu’on se rassure, il est sur le point de signer une nouvelle adresse de centre-ville. Non loin de Castellane dans le 6e arr., Laetitia Visse elle aussi, s’apprête à s’installer dans une petite rue au caractère villageois. Comprenne qui pourra, on vous tient au courant dès que tout est signé.

Et les étoiles ? Il y en a qui ne mangent, boivent, dorment et respirent qu’à l’aune du guide Michelin. Ça les rassure… Alors pour alimenter les spéculations, voici nos pronostics pour les nouveaux étoilés du millésime 2020. On prend des risques ? Non, on s’amuse ! Une étoile donc pour Mathieu Dupuis-Baumal au château de la Gaude, idem pour le nouveau chef du domaine de Fontenille à Lauris : Benjamin Pâtissier. Mathias Dandine au Relais de la Magdeleine à Gémenos devrait très logiquement récupérer l’étoile perdue depuis son départ des Lodges Sainte-Victoire. Christopher Hache (lire ci-dessus) sera aussi de la fête…

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter