Mes recettes

La glace au chocolat noir intense facile

chocolat noir intensePréparation : 45 min / Cuisson : 5 min

Votre marché pour 4 personnes : 250 grammes de chocolat à pâtisser (70 % de cacao) ; 4 oeufs fermiers de poules élevées en liberté ; 125 grammes de sucre ; 12,5 cl de lait entier ; 200 grammes de crème liquide (30 % de matières grasses) ; 10 grammes de beurre demi-sel et 1 cuillère à soupe de poudre de cacao à 99%.

On y va : concasser le chocolat et le faire fondre au bain-marie. Séparer les jaunes des blancs d’oeufs. Battre les jaunes avec la moitié du sucre à l’aide d’un fouet. Chauffer le lait avec le reste du sucre, verser progressivement sur le mélange précédent sans cesser de fouetter. Placer sur feu doux et cuire jusqu’à épaississement. Retirer du feu et battre lentement. Incorporer le chocolat fondu et continuer de battre jusqu’à refroidissement complet. Fouetter la crème énergiquement jusqu’à ce qu’elle tienne aux branches du fouet, l’incorporer délicatement à la préparation précédente.
Disposer l’appareil dans la turbine ou la sorbetière. Dresser les boules de glace au chocolat noir intense et agrémenter selon son goût (grué de cacao, sauce chocolat…).

Astuce de chef : et si vous n’avez pas de sorbetière, comment faire ? Prenez un cul de poule en inox et placez-le au congélateur 30 minutes. Versez-y ensuite la préparation au chocolat noir intense et remettez au congélateur une heure. Passez la préparation au mixer que vous ferez tourner à grande vitesse jusqu’à homogénéisation complète et remettez le cul de poule au congélateur pendant 1 heure. Répétez cette opération deux fois. Trente minutes avant dégustation, mettez votre glace au chocolat noir intense au réfrigérateur à +2°C de façon à retrouver une bonne texture.

Bonus : il y a d’autres desserts réservés aux adultes

Photo : F. Hamel

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Un nouveau chef au Chardon Du 21 mars au 1er avril Mickael Arnaud prend possession du Chardon à Arles. Mickaël a appris la cuisine dans le Sud de la France et s’est formé chez Marc Veyrat à Megève à “la Ferme de mon Père”, enchaînant ensuite les postes de second puis de chef de cuisine dans plusieurs bistrots parisiens : la Fleur bleue, Café de l’Époque, la Closerie des Lilas, Chacun Fait, Alf et Billili. Il organise régulièrement des événements où il invite d’autres potes chefs comme lui. Son approche très naturelle de la cuisine, favorise la cuisson des produits frais et saisonniers. C’est au Chardon, du jeudi soir au lundi soir (19h30-22h30) et du vendredi au lundi midi (12h30-14h30) ; infos au 09 72 86 72 04.

ProWein 2019 37 domaines des appellations côtes-de-Provence, coteaux d’Aix-en-Provence et coteaux varois en Provence étaient réunies sur le stand du Comité interprofessionnel des vins de Provence à ProWein à Düsseldorf, leader des salons professionnels internationaux des vins et spiritueux. Près de 2 000 visiteurs se sont rendus sur l’espace libre de dégustation, soit une hausse de 100% par rapport à 2018. Un engouement des professionnels qui confirme la notoriété et les bons résultats des vins de Provence à l’export. L’export, 1er débouché des Vins de Provence avec 429 171 hl (équivalent à 57 millions de bouteilles) exportés en 2018 toutes couleurs confondues.

Conticini Salon du chocolat à Arles Arles accueille du 30 mars au 1er avril son salon du chocolat. Venus de tout l’Hexagone, pâtissiers, chocolatiers et biscuitiers se partageront 1700 m2 du palais des congrès. En tablettes, rochers, à tartiner, à fondre, au lait ou noir, le chocolat sera présenté sous toutes ses formes. En outre, des stands de vins doux, de champagne, des jus de fruits, arts de la table et autres sucreries compléteront l’offre. Démonstrations, ateliers, animations, défilés de mode ponctueront ces journées. Par ailleurs, le pâtissier Philippe Conticini sera présent le samedi de 10h à 16 heures et viendra à la rencontre des visiteurs qui lui poseront des questions à la fois pâtissières et professionnelles. Du 30 mars au 1er avril, de 10h à 19h, ave de la Première Division de la France libre ; infos au 04 90 99 08 08. Entrée : 5 € et 3 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter