En direct du marché

Les glaces végétales Syba, le nouveau must-have des fêtes de Noël

Comment réveiller la gourmandise à la fin d’un repas de Noël toujours trop copieux ? Avec une glace et des sorbets et, mieux encore, avec la bûche glacée que l’équipe avignonnaise de Syba a mise au point. Avec Camille et Michaël à la barre, Syba s’est lancé en 2020 sur le créneau des glaces et sorbets 100 % végétaux. Les compositions sont garanties sans additifs “pour éviter les listes d’ingrédients à rallonge” selon les mots de Camille. Les laits végétaux, à base d’amandes, noisettes, chanvre, sarrasin ou avoine sont réalisés sur place, par Michaël, ancien chef pâtissier de Christian Etienne et de Bruno de Angelis, à l’hôtel d’Europe.
La fameuse bûche se compose d’une glace caramel avec une pointe de fleur de sel de Camargue. En insert : une glace au chocolat noir 58% bio, un streusel cacao pour le croquant et un coeur coulant au caramel. Le tout est enrobé d’un chocolat de couverture aux amandes et parsemé d’éclats de caramel pour la croustillance.

Syba, 100% Vaucluse
“On a commencé à penser à cette recette en juillet et on s’y est réellement mis en septembre” confie Michaël évoquant son jeu de textures et d’onctuosité. Cette bûche illustre à merveille les ambitions de ces deux avignonnais de naissance résolument décidés à ne travailler qu’en local, “à l’exception du café, du chocolat, de la vanille et du thé” tempère Camille. Les deux entrepreneurs ont commencé tout petit, dans leur cuisine avec une mini turbine et leurs premiers fruits frais, de saison et régionaux. “On a fait de multiples essais et c’était trop ci ou trop ça… Il nous a fallu 2 ans pour arriver aux textures parfaites et aux saveurs les plus fines” assure Michaël.

La gamme se compose d’une dizaine de sorbets dont 5 pleins fruit et de cinq recettes façon dessert glacé (amande-fleur d’oranger et coulis d’abricot, glace sarrasin-vanille raisins et  rhum, chicorée-stroesel cacao et fleur de sel) conditionnés en petits pots de 120 ml. Ces mêmes recettes sont proposées en format 2,5 litres pour les professionnels. “Nous travaillons beaucoup avec les restaurants, les épiceries fines des grandes villes de France et avec certains glaciers qui trouvent chez nous des compléments à leur propre gamme” détaille Michaël. “Nous avons aussi proscrit certains termes comme veggie qui est trop clivant et militant au profit de mots comme végétal, gourmandise, sorbet plein fruit” poursuit Camille soucieuse d’apaisement autour des valeurs végétales.

Le couple, qui se revendique flexitarien et pas végétarien, se félicite de l’essor pris par l’alimentation végétale et de cette “population de plus en plus à l’écoute de son corps”. Avec quelques recettes star comme le praliné-noisette coulis caramel ou le sorbet fraises de Carpentras, les deux amoureux appréhendent la période des fêtes de fin d’année avec le sourire : “600 bûches seront faites”, confient-ils, avec l’espoir d’être en rupture de stock.

Bûche 36 € pour 8 personnes, commandes sur le site ici livraisons partout en France ou retrait chez Syba, MIN d’Avignon – Local G9 135, av. Pierre Sémard, 84000 Avignon. Infos au 06 10 45 83 31.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.