Vite lu

► Légion d’honneur promotion du 14-Juillet. Le Journal Officiel a publié cette semaine la promotion civile du 14 Juillet. 521 personnalités ont été choisies pour leur engagement « au service de l’intérêt général et du rayonnement de la France », des récipiendaires choisis par les ministres qui proposent leur liste au Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur. Laquelle liste est finalement validée par le président de la République. Créée par l’empereur Napoléon 1er en 1802, cette décoration fait désormais partie de l’histoire nationale. Chaque promotion met notamment des personnalités de l’hôtellerie-restauration à l’honneur. Cette année, les chefs Alain Ducasse (naturalisé monégasque, ultime privilège fiscal) et Éric Frechon sont faits officiers. Au rang de chevalier, premier grade de la Légion d’honneur, figurent les chefs Paul Pairet et Michel Portos, Sandrine Bayle-Gosse (directrice de l’École des métiers du Gers), Monica Bragard, directrice générale de Bragard, Olivier Gourmelon, dirigeant de la société Kings of kitchen et Louis Privat, fondateur et propriétaire des Grands Buffets de Narbonne.

Var

Depuis 1998, les Vignerons Indépendants du Var et Art&Vin invitent chaque été des artistes ou des collectifs d’artistes à installer leurs œuvres ou à réaliser des performances dans des lieux emblématiques comme les caveaux, les chais, ou au milieu des vignes. Avec cette manifestation, les visiteurs sont conviés à découvrir, sous un angle inédit, une cinquantaine de domaines et châteaux de la Région Sud et en Corse. Où aller dans le Var ? Notre sélection…
• Château de Majoulière à Villecroze, au cœur des coteaux varois Fanny Dhondt s’est installée avec son frère pour vivre sa passion. Sommelière de formation, elle accueille la céramiste VOS (Mado Vandewoestyne) et Marec, artiste belge qui s’est fait connaître avec des dessins humoristiques piquants, qui font régulièrement la une de la presse.
• Le dom. des Féraud à Vidauban regroupe 50 ha, non loin du golfe de Saint-Tropez, c’est le petit paradis de Markus Conrad qui accueille Bernadette Van Baarsen, peintre attachée à la vibration des couleurs, au soleil brûlant de Provence et aux enchevêtrements des végétaux en géométries naturelles et artificielles.
• Le château Saint-Esprit, propriété de la famille Croce-Spinelli depuis 4 générations, est une bâtisse du XIIIe siècle ceinte de majestueux cyprès et de 12 ha de vignes. C’est ici que Rémi Colombet expose ses œuvres, « un dilettante » qui se sert de tous les moyens mis à sa disposition, comme la musique, la photo et les objets. Mises en scènes improvisées, portraits fugitifs, travail instinctif, l’artiste fait fi des contraintes techniques de la photographie.
Tous les domaines participants ici.

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

En direct du marché

Savim d’automne 2021, pour faire le plein avant les fêtes

Savim d'automne 2021

Les milliers de mètres carrés de moquette rouge ont été déroulés le 15 novembre, le montage des stands a débuté dans la foulée. La mise en place du salon des vins et de la gastronomie Savim d’automne 2021, respecte le timing initial et « tout sera prêt pour l’accueil du public, jeudi 18 novembre » se réjouissent Philippe et Florent Colonna. Père et fils regardent le calendrier et comptent les jours : ce Savim se déroule à quelque 40 jours des fêtes de Noël, l’occasion, pour les visiteurs de venir y faire une bonne partie de leurs courses.

« Nous compterons 30 stands de moins, des producteurs qui ont préféré se replier sur leur seule région. Pour moi, c’est très difficile de les remplacer car rares sont les paysans, les éleveurs, les vignerons qui sont d’accord pour venir au pied levé, explique Philippe Colonna. J’ai néanmoins le cas de cette éleveuse de veaux du Ségala en Aveyron qui ne viendra pas mais a trouvé un autre éleveur pour la remplacer. Comble du bonheur, elle viendra elle-même au salon sur le stand de son ami qui la remplace pour rassurer les clients du Savim et les conseiller dans leurs achats. Il n’y a qu’ici où je vois s’exercer une telle solidarité paysanne ».

« C’est beau de voir qu’il y a de la solidarité et pas que du business »

Philippe Colonna, organisateur du Savim d’automne 2021

Une trentaine de nouveaux stands étofferont cette édition, à 90 % des Français. « Le Savim du printemps dernier s’est tellement bien passé que nous avons confiance dans un succès populaire », dit Florent Colonna, très sollicité par téléphone pour savoir si tel ou tel sera là. « Je suis très fier d’annoncer la venue de deux vignerons corses référents, issus des deux appellations insulaires, le Clos de Bernardi en patrimonio et le Clos Capitoro en ajaccio. J’ai mis presque 20 ans pour faire venir des producteurs corses et là, nous aurons du miel, des huiles d’olive AOP de l’Apalivetu, de belles pointures » dit Philippe Colonna.

Savim d'automne 2021

Savim d’automne 2021, du 18 au 21 novembre 2021, hall 3 du parc Chanot, Marseille 8e arr. M° rond-point du Prado. Accueil avec un certificat de vaccination à jour, ou un certificat PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures et un masque obligatoire (retiré pour les dégustations).

Les stands à suivre du Savim d’automne 2021…

Stand H3-H4. Depuis 1973, sur la ferme de Cabrol, dans l’ouest Aveyron cette famille perpétue les traditions ancestrales de l’élevage de veau d’Aveyron et du Ségala et de canard gras de Barbarie. Les bêtes sont élevées dans un grand respect des conditions de vie animales. Respect de l’environnement et bien-être des animaux sont compatibles ici avec la juste rémunération des paysans.
Stand Q3. Vodka Carvia, maison de la Vodka. Une vodka française gastronomique qui a du goût ! Le nom Carvia provient du latin carum carvi (cumin des prés) qui est associé à de l’alcool 100% seigle dans cette vodka distillée de façon artisanale dans la région de Cognac.
Stand B10. Toutes les eaux de vie du château de la Béroje proviennent exclusivement des vignes du domaine ; elles ont été distillées et élevées dans le chai familial. Le millésime correspond à l’année de récolte. L’Armagnac, produit vivant, ne cesse d’évoluer en fûts, mais prisonnier d’un flacon, il ne vieillit plus, voilà pourquoi les eaux de vie sont tirées des « pièces » au fur et à mesure des commandes.
Stand T2. La ferme du château de la Motte Jarry exploite son domaine sur plus de 100 ha dans l’Yonne, en Bourgogne au cœur de la nature et des traditions. La famille y élève des brebis de race Hampshire (origine anglaise) dans le respect de l’agriculture biologique. L’intégralité du domaine et de l’élevage sont certifiés bio. Terrines, rillettes et plats cuisinés sont délicieux.
Stand F14. Porcs des plateaux du pays basque, bovins des fermes landaises, gersoises et pyrénéennes entrent dans la composition des recettes issues du patrimoine gascon et transmises de génération en génération. Une gamme de produits naturels, cuisinés de façon artisanale, où les conservateurs et les colorants sont bannis.
Stand D3. A quelques kilomètres d’Aix, au pied de Sainte-Victoire, ce lieu unique de 40 hectares est couvert de vignes 100% certifiées en agriculture biologique ; les côtes de Provence sont frais et aromatiques, notre coup de coeur.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.