En direct du marché

Thierry Baucher a inventé la “vinaigrette gastronomique parfaite”

Thierry Baucher

“Tout est parti d’une idée simple : je voulais faire une sauce qui rende les gens addicts et qu’ils puissent l’utiliser toute l’année, raconte Thierry Baucher, ancien propriétaire du restaurant les 5 Sens à Avignon (vendu, depuis, à Mathieu Desmarest). J’avais créé cette vinaigrette qui accompagnait de nombreux plats. Plusieurs clients nous en réclamaient pour la maison, alors avec mon épouse Christelle, on a décidé de la rendre accessible à tous !”

Mais qu’y a-t-il dans cette fameuse vinaigrette pour la rendre aussi addictive ? De l’huile de colza, de l’huile de maïs, de l’huile d’olive et du vinaigre de xérès. Auxquels il faut ajouter de l’eau, de la moutarde de Dijon forte, du vinaigre de cidre, du sel, de l’huile de noix, du jus de citron, de la sauce de soja bio avec du sucre, du poivre noir moulu et un peu d’épaississant (de la gomme xanthane).
Avec BCR la Vinaigrette, le chef au col tricolore a composé un condiment suscitant surprise et étonnement chez qui la découvre. Prête à l’emploi, elle est composée de douze ingrédients qui, combinés, agissent comme un exhausteur de goût qui met en exergue les produits qui l’accompagnent. Ainsi, vous pourrez l’utiliser, “avec toutes sortes de salades bien-sûr mais aussi sur des légumes crus ou cuits, des poissons et viandes rouges et blanches, voire des fromages, le tout sans qu’elle prenne le dessus !”, explique son concepteur.
Cette vinaigrette est issue d’une recette douce au caractère bien trempé qui exige d’être bien secouée avant usage afin de s’assurer du mélange des ingrédients et de ses arômes. Produite et embouteillée dans la région d’Avignon, dans des bouteilles en canne à sucre pour bannir le plastique, BCR La Vinaigrette est riche en oméga 3 avec ses huiles d’olive, colza et noix lui conférant, en plus de ses qualités gustatives, de véritables atouts pour notre santé.

BCR La Vinaigrette de Thierry Baucher, 500 ml, prix de vente public : 13 € (points de vente ici).

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.