Art de vivre

#goutdefrance #goodfrance : Dan Bessoudo et Georgiana Viou à New York des étoiles plein les yeux

Premiers retours de l’opération #goutdefrance #goodfrance menée de concert avec le lancement de l’année de la gastronomie en Provence MPG2019. Pendant que Gérald Passédat cuisinait aux côtés d’Eric Ripert au Bernardin à New York, le très vibrant Dan Bessoudo (Restaurant Dan B. à Ventabren) faisait l’événement au consulat de France, sur la 5e Avenue, dans la Charles E. Mitchell House, un immeuble érigé entre 1925-1926 de style renaissance italienne.

#goutdefrance #goodfrance
Dan Bessoudo, avec Marielle au violon et le DJ Benjamin aux platines.

Le vendredi 22 mars, Dan Bessoudo, accompagné de Frank Napolitano et Valentin Marin ont donc proposé un dîner en “accord mets et musique avec le DJ Benjamin aux platines et Marielle au violon” raconte le cuisinier provençal. Anne-Claire Legendre, consule de France de la Big Apple cherchait à véhiculer “une image très actuelle de la France dans un univers très convenu” selon les propres termes de Bessoudo ; il semble qu’elle y soit parvenue. Nous avons travaillé plus de trois jours pour rendre cette soirée des plus exceptionnelles. Nous étions libres de proposer pour surprendre et on a travaillé sans relâche trois jours auparavant” confesse le cuisinier.

#goutdefrance #goodfrance
Georgiana et la consule de France à New-York Anne-Claire Legendre.

Le dîner pour 40 couverts a été servi dans la salle de réception du consulat dans cette même salle où, deux jours auparavant, Georgiana Viou avait proposé un buffet provençal qui est aussi resté dans toutes les mémoires : panisses, anchoïade et tant d’autres spécialités pour lesquelles la chef s’est défoncée sans compter. Une occasion pour Georgiana de retrouver Eric Ripert qu’elle avait rencontré pour la première fois en 2015 dans le cadre du tournage de Anthony Bourdain: Parts Unknown sur Marseille.
Pour ceux qui l’ignoreraient, #goutdefrance #goodfrance est un festival qui célèbre la gastronomie française aux quatre coins de la planète. Cette année encore, des milliers de dîners « à la française » ont été organisés sur les cinq continents et des initiatives gourmandes sur tout le territoire national sur le thème de “la cuisine responsable et soucieuse de l’environnement”.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.