Magazine

Chez O’grill, l’art de la grillade avec vue sur Vaison-la-Romaine

grillIl aura fallu 3 ans et demi pour mener à bien leur projet mais le résultat en vaut la peine : Gaëlle et Philippe Zemour viennent d’inaugurer le O’grill, un restaurant de grillades avec vue dominante sur Vaison-la-Romaine. “Nous sommes situés dans l’axe du château, dans un périmètre classé et nous avons travaillé main dans la main avec les bâtiments et les archéologues de France” raconte Philippe Zemour. Voilà tout juste 6 ans que le couple accueillait ses premiers clients au Bistro du O promettant à ces derniers “une exploration du terroir en rassemblant le meilleur de la Provence”. Les années sont passées, le cuisinier et son épouse ont développé et segmenté leur offre : la carte du Bistro du O est concise avec une vocation gastronomique, le O’grill promet, lui, de beaux produits grillés au feu de bois et apprêtés avec simplicité. “Les deux tables sont complémentaires et répondent aux envies de l’instant” explique le cuisinier qui dirige désormais, avec Gaëlle, une équipe de treize personnes.

grill
La pavlova coco aux fruits exotiques

Chez O’grill, la salle est ceinte de larges baies ouvrant sur la campagne, les toitures du village et l’Ouvèze. Prime a été donnée aux matières naturelles faisant écho à une carte de grillades, langouste ou homard, côte de cochon du Ventoux miel-romarin, andouillette de Lauris, côte de boeuf charolais-sauce tartare, pavé de poisson sauvage-sauce vierge-râpée de citron vert. Crudités anchoïade, coquillages en papillote à la braise, salade de tomates-burratina et huile d’olive complètent l’offre. “Il s’agit d’une cuisine certes plus simple mais qui repose sur la qualité des produits” assure le chef. Parallèlement à cette nouvelle offre, le couple gère 3 chambres d’hôtes qui ont été décorées dans le goût du moment, dans une belle maison aux lourds murs de pierre, au chaleureux sol de tomettes et lourdes poutres en bois massif. Une offre globale proposant le gîte et le couvert, Philippe Zemour en vient à confesser que “d’ici quelques mois, nous donnerons un nom générique à cet ensemble… Peut-être l’appellera-t-on les Maisons du O’ ?”. Pour l’heure, la clientèle touristique, majoritairement étrangère, découvre Vaison-la-Romaine. “En hiver, nous accueillons essentiellement des locaux” tempère celui qui, tour à tour, a appris le métier auprès de Serge Chenet, Jacques et Laurent Pourcel ou Hélène Darroze. La cuisine du O’grill commence à s’agiter, les tables sont tirées, le service et le spectacle peuvent commencer…

Bistro du’O, rue Gaston-Gévaudan, 84110 Vaison-la-Romaine, infos au 04 90 41 72 90. Menus : 28 € (hors juil-août), 43, 53, 73 €.
Chambres du’O, rue Gaston-Gévaudan, 84110 Vaison-la-Romaine, infos au 04 90 41 72 90. De 110 à 130 €, petit-déjeuner compris.
O’grill, rue Gaston-Gévaudan, 84110 Vaison-la-Romaine, infos au 04 90 28 84 08. Formule : 30 € ; carte à partir de 40/50 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Mas de Cadenet ouvre ses portes Pour célébrer la fin des vendanges, la famille Négrel vous ouvre les portes du Mas de Cadenet pour un repas champêtre et des ateliers autour du vin le 16 octobre prochain. Accueil à partir de 11h avec des ateliers des cépages (dégustation des mono-cépages tout juste sortis de fermentation) et des ateliers assemblage (jeux d'assemblages à la découverte des équilibres et personnalités des vins). Apéritif et repas champêtre à 12h30 : Cédric Aubert, du restaurant La Place à Puyloubier sera à la manoeuvre avec sa cuisine éco-responsable. Au menu du jour, un spectaculaire agneau rôti sur place, à la broche et au feu de bois et bien entendu du Mas de Cadenet pour l'accord parfait ! Le vignoble est ouvert à ceux qui le souhaitent pour une balade digestive. Mas de Cadenet, D57, 13530 Trets ; infos et inscriptions au 04 42 29 21 59.

Giuseppe Ammendola invité du Môle Passédat Le chef espagnol du restaurant Índigo cocina vegetal à Bilbao répond à l'invitation de Gérald Passédat et vient cuisiner toute la semaine du 11 octobre. Il proposera un menu végétal au tarif de 55 € par personne. Menu composé d'une mise en bouche (Truffe pas truffe, croquette de shiitake, caroube, émulsion à la truffe, salicorne), d'une entrée (betterave et célerie rave au vin rouge et jus d'orange, guacamole et pain grillé au sarrasin), d'un plat (risotto aux légumes du marché et aux algues, crème au beurre d’amande et fenouil, herbes aromatiques) et d'un dessert (caprese cacao et et aux amandes, ganache chocolat, framboise). Photo Richard Haughton. Infos et réservations ici.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la cité, implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit... 9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Abonnez-vous à notre newsletter