Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie B R U M E S, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
La sélection du GP
• Atelier cuisine, « vinyles à déguster » pour les 8 ans et plus avec le Studio Mille Feuilles, mardi 21 mai  à 18h30 à la médiathèque de Cavaillon, 60, rue Véran Rousset (gratuit).
• De l’encre et du vin, un atelier d’écriture accompagné d’une dégustation de vins ! Animé par Alexandre Tran autour de deux ou trois thèmes (une photo, une citation, un vers…) pour se lancer dans l’écriture. A partir de 18 ans, mardi 21 mai 19h.
• Dj set Pastaciutta, une performance musicale et culinaire de Floriane Facchini avec Clément Martin. Ce DJ set allie musiques méditerranéennes qui évoquent avec « amore » le goût de la cuisine italienne et préparation de pâtes fraîches à déguster ensemble entre autres joyeusetés. Le mer. 22 mai de 18h30 à 21h30 (gratuit).

Suis-nous sur les réseaux

Villeneuve-lès-Avignon

► 3 chefs – 5 étoiles au Prieuré.- C’est l’histoire de 3 chefs – Christophe Chiavola, chef étoilé du Prieuré, Glenn Viel, chef triplement étoilé à l’Oustau de Baumanière et Grégory Mirer, chef étoilé privé – qui, sous le signe de l’amitié, nous proposent une soirée exceptionnelle au Prieuré de Villeneuve-lès-Avignon. Une cuisine d’instinct, surprenante, inspirée par la nature, épurée, aux multiples saveurs de Provence et d’ailleurs qui fait la part belle au produit : « Dans le ventre d’un calalard » par Glenn Viel, « Le petit bateau, rapide mais pas trop » par Christophe Chiavola, « De la terre à la plume » par Grégory Mirer. Laissez-vous embarquer et vivez une parenthèse gastronomique en 5 plats.
• Menu 6 mains, en 5 plats avec accord mets et vins (380 € -places limitées) le mercredi 22 mai au dîner. Réservation uniquement par téléphone : 04 90 15 90 15.

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Magazine

Guillaume Cuoco, le pâtissier chimiste ouvre un deuxième magasin à Avignon

Guillaume CuocoUne première boutique ouverte en juin 2019 à Malemort-du-Comtat, et le voici inaugurant une deuxième enseigne, un an après jour pour jour, dans le centre-ville d’Avignon. Pour être actif, Guillaume Cuoco n’en est pas moins un artisan qui aime la vitesse et le changement. Ce chimiste de formation, à qui l’on doit une thèse sur les colorants naturels, a mis à profit ses recherches d’ingénieur au profit d’une carrière très cohérente. Changement radical de vie, le chercheur décroche un CAP à 36 ans et cultive son côté créatif « dans lequel [il] s’épanouit complètement ». « La chimie m’a appris la rigueur indispensable, en pâtisserie on travaille beaucoup la matière », explique Guillaume qui trouve dans la pâtisserie son plein épanouissement, loin des produits phytosanitaires avec lesquels il se sentait de moins en moins en phase.

« Je retravaille toutes mes recettes en pensant à cette phrase de Cédric Grolet (pâtissier du Meurice, NDLR) selon laquelle le beau fait venir et le bon fait revenir, explique le doctorant. Mes gâteaux sont très visuels, ma sensibilité artistique me conduit au graphisme comme ma pavlova retravaillée à la façon d’un entremets » poursuit-il. Chez Guillaume Cuoco le visuel fait l’objet d’un soin très particulier mais les bases des recettes ne font l’objet d’aucune concession, la recette est intégralement respectée, « toujours en veillant aux équilibres », soutient ce bélier qui se reconnaît volontiers impatient et perfectionniste.

Guillaume CuocoL’accueil a été tiède à Malemort
A Malemort-du-Comtat, l’accueil des premiers jours a été très tiède « car les clients sont dans la retenue et très attachés au traditionnel mais passés les premiers mois, les clients de tous les environs, sont venus de plus en plus nombreux » assure Cuoco dont l’équipe se compose de deux autres pâtissiers, trois commises et un apprenti tous convertis au bons sens de la pâtisserie saisonnière.

La reconnaissance aidant, l’homme très discret est devenu « sûr de son chemin » espérant séduire les Avignonnais à coup d’enthousiasme et de créativité. « Je me désole de ce que 90% des croissants vendus chez des artisans sont désormais des produits surgelés industriels alors, à ma petite dimension, j’essaie de réhabiliter le travail artisanal » dit le papa du petit Gabriel. Les croissants au beurre striés sont fourrés à la framboise, à la pistache, les pains au chocolat bicolores, les croissants à partager dans des moules à cake, les pains au raisin suffisent à convaincre de l’engagement artisanal de Guillaume Cuoco que, décidément, rien ne semble pouvoir arrêter.

116, boulevard Félix Gras, 84570 Malemort du Comtat ; infos au 04 90 30 46 76.
Inauguration le 5 juin 2020 de la boutique 60, rue Carnot à Avignon ; infos au 04 90 83 40 69.

2 commentaires

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.