Art de vivre

Hôtel Birdy : Thierry Bernet invite Sébastien Marien et lance ses dîners à 4 mains

Thierry Bernet
(de g. à d.)Sébastien Marien de l’auberge du Mérou à Niolon et Thierry Bernet, puissance invitante.

L’oiseau prend son envol et fourmille de projets. L’hôtel Birdy, s’il s’est déjà fait une place auprès de la clientèle business, cherche à conquérir le coeur des Aixois, dans un premier temps, et des Marseillais, dans un second. Pour bien faire, le chef, Thierry Bernet a imaginé proposer des dîners à 4 mains à tous les cuisiniers de ses amis, un par saison. Et comme pour insuffler plus de dynamisme au sein des équipes du restaurant, l’idée est venue de demander à chacun des membres du personnel de salle du restaurant de créer un cocktail chaque semaine. Aujourd’hui, une recette à base de crème de mangue, jus d’ananas, grenadine et rhum cartonne auprès des clients et vient en écho au décor néo-colonial et pop de l’hôtel. Pour sa première, jeudi 23 novembre dernier, Thierry Bernet a invité Sébastien Marien de l’auberge du Mérou à Niolon.

Hôtel Birdy

Le menu terre-mer proposait une belle assiette à la mise délicate de foie gras de canard mi-cuit servi à juste température, avec une pressée de pommes de terre agata confites et fondantes et quelques crevettes sur une vinaigrette tout en équilibre. Le généreux pavé de bar de ligne joue les textures et saveurs, des petites girolles fraîches et légumes, agrémentés d’un espuma au corail d’oursin, combinent les saveurs sans cacophonie. En guise de dessert, l’ananas Victoria compoté au miel notes de romarin déglacé au rhum-sorbet ananas invite à l’exotisme. Fruit charnu, crème montée vanillée, l’ensemble est éloquent et donne une idée précise des potentialités de la cuisine.
Un muscat de Frontignan pour le moelleux, un blanc de château La Coste 2016 à base de rolle et d’ugni blanc avec le poisson et un shoot de vodka pêche… voilà un menu cohérent, simple et rondement bien mené. L’équipe espère convaincre sur ses ambitions, le ton est donné, rendez-vous est pris pour le menu d’hiver.

Birdy hôtel, 775, rue Jean-René-Guillibert Gauthier de la Lauzière, 13291 Aix-en-Provence. Réservations au 04 42 97 76 00.
Déjeuner : 12, 16 et 26 €. Dîner, 26 et carte 30 € environ.

Fin de service, l’équipe est heureuse, pour une première, c’est une réussite.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre