Art de vivre

Maison Drouot va au Sweet’s Lady et Mathieu Roche va à l’Essentiel

Jeunes chefs bourrés de talent (Mathieu Roche et Julien Drouot), adresses en pointe pour les recevoir, menus qui décoiffent, voilà les deux soirées les plus fréquentables du moment…

Mathieu RocheL’Essentiel lifestore en mode huile d’olive
 C’est l’histoire d’une association tripartite ; l’équipe de Mix en bouche, l’Essentiel (nouveau rendez-vous bio des voûtes de la Major) et le duo Ouréa (Mathieu Roche et Camille Fromont) nous proposent un menu autour de l’huile d’olive nouvelle jeudi 30 novembre prochain. Les convives auront à découvrir un menu concocté à base de deux huiles d’olives tout récemment pressées chez Jean-Claude Lapeyre à Ansouis dans le Luberon : un fruité vert et un fruité mûr. « Quelques litres issus de ce millésime ont été tout exprès pour nous mis en bouteilles », avance Benoît Chevalier au nom de Mix en Bouche. Quelques olives, vertes et noires à l’apéritif, rappelleront aux convives les origines du produit, prélude à une crème de chou-fleur chapelure d’olives et cédrat ; des gnocchis châtaigne-courge et olives précéderont des champignons-crosnes et jus d’échalotes grillées avec un jaune d’oeuf confit à l’huile d’olive. Une mandarine crème d’amandes torréfiées croustillant à l’huile d’olive clora ces agapes servies à 60 convives, ni plus ni moins. Enfin, les vins blancs régionaux (Fondrèche cuvée Domaine 2016 et Ray Jane en VDP 2015) et rouges (Fondrèche cuvée Nature 2016 et château de Roquefort les Mûres) accompagneront le menu.
L’Essentiel lifestore, quai de la Tourrette, Marseille 2e arr. Dès 20h, le jeudi 30 novembre, réservations obligatoires au 04 91 45 26 32. Tarifs : 39 € (vins en sus).

maison DrouotLe meilleur de la Jeune cuisine au Sweet’s Lady
 Faudrait-il encore présenter le Sweet’s lady, ancien bar à hôtesse du quartier de l’Opéra, tombé dans le giron de Greg Gassa qui l’a transformé en bistrot cool et bar à cocktails coquins ? Toujours en quête de nouveauté « avec du sens », le Sweet’s lady se réinvente le temps d’une soirée placée sous le signe de la « jeune cuisine » en invitant le duo de la Maison Drouot. Dans le droit fil des préceptes défendus par Luc Dubanchet et les équipes d’Omnivore, la jeune cuisine ce sont des cuisiniers de tout bord et de tout âge qui partagent la même démarche, la même philosophie et un esprit conquérant ! « Produits sourcés et ultra qualitatifs, recherche permanente du plaisir et du goût juste, le tout allié au goût du risque. C’est ça la jeune cuisine » affirme Greg Gassa.
Pour cette première, ce sont donc Claire et Julien Drouot qui investissent le Sweet’s Lady le samedi 16 décembre : « Nous aurons le plaisir de recevoir pour cette date unique le couple phare de la cuisine locavore et bio de la région », se réjouit Greg Gassa. Après les succès remportés à Saint-Rémy-de-Provence et en attentant l’ouverture de leur nouvelle table à Maussane au printemps, ils promettent une soirée où convivialité, finesse « et plus si affinité » se retrouvent pour un moment de partage et de plaisir culinaire. Tentant non ?
Menu fixe, local et de saison : grignotages, entrée, plat, dessert : 35 €, cocktails d’auteur et vin d’artisans vignerons. Sur réservations par téléphone au 04 91 61 45 95 au et en MP.

1 Comment

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements : le grand Marché Bacalhau! et un dîner barbecue le lendemain sur le toit perché de la Friche.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.

Street Food festival, le bilan. Le SFF a fait le plein de festivaliers, de bons produits et de bonnes ondes sur l’esplanade de la Major, le week-end des 17, 18 et 19 juin à Marseille.  25 000 personnes sont venues goûter au meilleur des spécialités locales proposées par quelque 50 issus des quatre coins du département : 32 propositions culinaires sucrées ou salées, sourcées avec soin parmi les producteurs  locaux, 8 domaines viticoles, 7 brasseurs, 2 torréfacteurs. Le chef Pierre Reboul était également présent pour un cooking-show des plus étonnants et fidèle à son image, avec une cuisine singulière, énergique et généreuse.

Mazzia au 50 Best Les organisateurs du World’s 50 best restaurants ont annoncé ce 14 juin l’entrée du chef marseillais Alexandre Mazzia dans le fameux classement des 50 Best. C’est lors d’un repas servi ches Heston Blumenthal à Londres qu’AM a reçu le One to watch award, à savoir le trophée de « l’établissement à suivre ». Ces Oscars de la gastronomie sont décernés tous les ans par la revue britannique Restaurant qui a l’humilité de récompenser les meilleures tables du monde.